RSS
RSS
lienlien



Encouragez-nous toutes les deux heures ! ♥
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Juste quelques formalités à régler

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Mr Céliand

Mr Céliand
Messages : 17

MessageSujet: Juste quelques formalités à régler Mar 22 Aoû - 21:05



Elle ne voulait pas bouger. Malgré le bruit, malgré les lumières, les mouvements imprécis d'une foule de gens tassés qui gesticulent sans se déplacer, elle refusait de se décaler d'un iota. Pas un de ses membres ne frémissaient, malgré le terrain dangereux sur lequel elle se tenait.
Et pourtant, elle en avait huit.
L'araignée ne bougeait pas de sa toile, qui pourtant ondulait légèrement avec les mouvements des gens entassés juste en dessous. Elle restait même parfaitement immobile. Indifférente.

Merlin aurait aimé avoir sa patience. Le couloir était relativement petit, et il était bondé. En un sens, il l'avait peut-être développé (avoir attendu des siècles coincés dans le tronc d'un arbre, ça devait bien forger quelque chose), mais ça n'impliquait pas qu'il l'aime vraiment. Et il y avait différentes façons d'attendre.
Tranquillement, dans sa tête, dans un monde d'illusion et de magie propre à chacun; ou dans un couloir miteux, entourés de gens grincheux, avec une chaleur qui se semblait pas vouloir atteindre un point fixe. Merlin avait sérieusement envisagé de se changer en cerf pour avoir un minimum d'espace vital, mais pas sûr que le gouvernement de Fableville laisse passer un sourire poli et un hochement de tête compréhensif.

Et comme il se moquait bien des gens autour de lui (qui après tout n'étaient que des gens), il ferma les yeux, se retirant dans ses pensées. Pour attendre.

Il ignorait quasiment tout de Fableville, de son gouvernement, ou même des évènements qui y avait eu lieu au cours des deux dernières décennies. Il y avait bien mis le pied, quelque part au cours du 19ème siècle, pour remplir les papiers le déclarant officiellement comme un membre de la communauté. Puis, sans prendre le temps de visiter la ville, il était reparti aussi sec. Quand il avait entendu parler, la première fois, d'un Refuge, il avait cru qu'on lui désignait le monde Commun. Il s'avérait que Fableville et son gouvernement était ledit Sanctuaire.

Suivant le mouvement de la foule, il se déplaça un peu.

A l'époque, il ne pensait pas revenir. Il avait reçu des ordres précis quand à l'utilisation de sa magie, et le seul rapport qu'il entretenait avec leur gouvernement était celui (relativement régulier) qu'il avait avec les Touristes. Mais maintenant...
Il avait entendu parler d'un producteur de film, dont le nom ne sonnait que trop familier. Et Fableville avait peut-être la réponse.

Il se déplaça encore, entraîné par la fille d'attente.

De plus l'Europe devenait de plus en plus ennuyeuse. Il avait soif de nouveaux paysages, et de nouveaux visages. Sa magie lui manquait, aussi. Raison de plus pour se présenter devant le bureau de Snow White.

Il tiqua. L'araignée avait bougé, sans qu'il ne voit où elle était allée. Peut-être était-elle tombée, peut-être s'était-elle réfugiée dans un coin de la pièce. Hors de sa vue. Sa toile était partiellement déchirée. Merlin ricana. A avoir été devin pendant des années, on voyait des signes et des rappels partout.

La porte du bureau s'ouvrit, laissant sortir un homme freluquet aux cheveux noir et gras. Merlin tendit la main pour garder le battant ouvert, et s'engouffra dans la pièce.

Il avait entendu parler des sortilèges de compression dimensionnelle de Fabletown. "Imaginez une grande boîte, et une plus petite boîte". Mais il devait avouer, c'était assez impressionnant. "Puis, mettez la grande dans la petite. La plupart des gens restent coincés à cette seconde partie". Merlin s'avança sous la haute voûte du Bureau des Affaires Internes (qui soit dit en passant avec une toute petite porte). Les murs étaient couverts d'immenses bibliothèques, et entre les lourds piliers de pierre qui supportaient le plafond s'entassaient étagères, tables et bureaux. Dont un supportait la mention "Adjoint au Maire".

Il s'avança, le regard en l'air, englobant un maximum d'informations.

-Impressionnant. Félicitations, vous êtes bien installés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Snow White

Snow White
Messages : 392

MessageSujet: Re: Juste quelques formalités à régler Mer 23 Aoû - 11:26

Le nez pointant vers ses feuilles, les yeux rivés sur les chiffres. Elle n'eut pas répondu tout de suite au commentaire du magicien qui venait d'entrer. N'étant pas surprise, d'ailleurs, à l'apparition d'emblée de ce dernier. Parce que Frau lui avait soufflé le mot, considérant qu'il était suffisamment important pour être remarqué. La vieille femme avait mit l'accent sur le détail "magicien du troisième étage" et Snow en était convaincue. Ce qui la charmait moins, c'était les habitudes un peu trop solitaires du bonhomme. En revanche, de ce qu'elle avait entendu, Merlin avait respecté ses restrictions quant à la magie au sein des mundanes, plus ou moins.

Levant ses dossiers, l'assistante maire redressa le menton vers son nouveau visiteur, tapotant son index contre ses lèvres.

- ... Oui, le résultat de gens, figurez-vous, qui se sont impliqués depuis sa fondation, en demeurant au sein de la communauté pour apporter au mieux leur soutien. Mais je suppose que vous, Merlin, n'avez pas remis les pieds à Fabletown depuis votre arrivée, si vous n'aviez jamais remarqué plus tôt que nous étions si bien installés ? Que puis-je pour vous ?

Rangeant son stylo dans un compartiment où était rangé divers outils en ordre alphabétique et en nombre, elle balaya l'air de sa main d'un air nonchalant vers le magicien.

- Asseyez-vous.

Sa journée avait été à chier, et elle avait jugé bon de le rappeler à tous ceux qui la rendait ainsi. Son sourire venimeux fleurit ses propos, tandis ce qu'elle se levait pour apporter les archives dans le petit panier désigné au singe ailé, faisant claquer ses talons sur le parquet nouvellement ciré du business office. Elle revint vers son bureau, lissant sa jupe tailleur de ses mains.

- Et je ne fais pas d'avance d'argent. En revanche, Totenkinder a un message pour vous.

Puis s'installa en face de lui de nouveau, l'air renfrogné.


Dernière édition par Snow White le Mer 23 Aoû - 17:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mr Céliand

Mr Céliand
Messages : 17

MessageSujet: Re: Juste quelques formalités à régler Mer 23 Aoû - 14:22

Merlin s'installa sur le siège si gentiment proposé. Il écouta, observa l'Adjointe avec un intérêt poli, un petit sourire au coin des lèvres. Elle ne faisait pas grand effort pour camoufler sa mauvaise journée.

-Si vous vous contentez de supposer que c'est mon premier retour à Fabletown, il serait peut-être bon d'augmenter vos services de renseignements. Histoire qu'ils fassent un aussi bon travaille que vos sorcières.

Le tout était dit d'un ton détaché, tandis que le magicien promenait son regard sur la pièce. Il ne comptais pas exactement être calme, docile et coulant avec Snow. Elle voulait la jouer grognon ? Tant mieux. Non pas qu'il soit vexé, mais plutôt amusé. Il préférait plutôt titiller un peu son interlocutrice.

-A propos de Totenkinder, d'ailleurs. Je reviens m'installer en ville (si j'ai votre gracieuse autorisation, évidemment), et mon sens de la communauté me pousse à vous proposer de mettre ma magie à votre service.

Il n'aimait pas tant que ça la vieille peau. Elle lui rappelait trop... et bien, lui même. Vieille, en retrait, avec des yeux perçants et une masse véritablement impressionnante d'informations. Sans parler de sa magie. Il n'avait croisé la sorcière que deux fois lors de son premier passage à Fabletown: et il devait avouer que ses pouvoirs n'étaient tout simplement pas négligeables. C'était comme si elle avait le mot "danger" tatoué à l'encre fluorescente sur le front.

Quand à travailler avec le 13ème... Ce n'était pas vraiment un soucis pour Merlin. Visiblement Snow lui reprochait de ne pas être resté avec la communauté, mais le magicien n'avait pas de regret particulier. Où était l'intérêt de se cloîtrer entre quatre murs pour produire à la chaine des sortilèges, quand un tout nouveau monde attendait de l'autre côté de la porte ? Il avait préféré voyager. Et même maintenant, ce n'était clairement pas l'altruisme ou l'amour pour le gouvernement légèrement bancale de Snow qui motivait sa proposition (quoique que sa voix légèrement moqueuse ait pu laissé entendre): c'était encore pour des besoins personnels qu'il avait fait le trajet.

-Et que puis-je pour elle, par ailleurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Snow White

Snow White
Messages : 392

MessageSujet: Re: Juste quelques formalités à régler Mer 23 Aoû - 18:19

Espèce de...

- Monsieur, avec tout le respect que je vous dois...

Elle retroussa les babines, montrant un tantinet ses gencives tandis qu'elle grimaçait dû à son irritabilité. Le peuple n'avait pas lâché de lui cracher au visage et elle en avait déjà eu son lot pendant 300 ans de la part de ce vieux pervers d'Ichabod Crane. Le pointant du doigt, elle l'accusa un tantinet de ne pointer son bout du nez que lorsque ça lui apporte du gâteau, alors qu'il aurait pu montrer son portrait les 300 années précédentes. Là où les fables avaient réellement besoin de lui.

- Si vous vous étiez vraiment pointé ces dernières années, je l'aurais su. Je connais tout de la ville, j'y ai mis ma sueur, mon sang, ma santé mentale et 300 ans de mauvaise nuit de sommeil.

Elle ferma les yeux, posa ses doigts sur son front et releva des yeux plus doux envers son visiteur. Ses cernes pouvaient se voir à des kilomètres, même après s'être crevé les yeux.  

- Vous n'allez pas travailler ici pour votre sens de la communauté, monsieur Céliand. Vous allez travailler pour nous parce que vous nous devez bien ça.

Bufkin - qui plus tôt dormait paisiblement sur l'ancien bureau vide de Snow - alla chercher les papiers pour les ramener aux bibliothèques. Pendant ce temps, Snow se leva pour préparer du café, désignant une tasse vers le magicien.

- Café ?

Il avait de la chance, elle ne proposait jamais de breuvage aux gens passant la porte de son office.

- Totenkinder sait à propos de vos usages illégaux de magie. Elle le sait depuis très longtemps, mais nous avions opté pour attendre votre retour. Moins d'énergie est dépensée. Cependant...

Elle était revenue vers son bureau et s'appuya sur le devant de celui-ci, juste en face de Merlin.

- Vous savez très bien que l'usage de magie à l'extérieur de Fabletown est absolument prohibé. Les sentences sont incontournables, mais vous avez de la chance... Nous acceptons de faire profil bas à condition que vous travaillez pour nous pendant les années à suivre. Sans voyager en dehors des vacances et vous ne pouvez pas démissionner. Voyez cela comme des travaux communautaires. Totenkinder vous expliquera les démarches à suivre. Vous récolterez 15% sur chaque sortilège et vos assurances embarqueront au bout de 6 mois de travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mr Céliand

Mr Céliand
Messages : 17

MessageSujet: Re: Juste quelques formalités à régler Mer 23 Aoû - 18:55

Merlin inclina la tête devant l'air épuisé de la jeune femme. Peut-être avait-il encore une recette de somnifères, quelque part ?

-Si vous le dîtes, je vous crois. fit-il avec un regard légèrement narquois.

Il l'écouta parler, sans intervenir, murmurant un simple "S'il-vous-plaît" à sa proposition de café. Il resta immobile, un sourire lui grignotant le visage petit à petit. Puis il éclata de rire, une fois que Snow eut finit.

- Si mon usage de la magie vous avez véritablement posé un problème, vous me seriez tombé dessus quasiment immédiatement. J'ai cru comprendre que garder la communauté dissimulée était l'une de vos préoccupations majeures. C'est donc que mes activités étaient relativement bégnines (j'en déduis, de toute façon, que vous savez pour quelles raisons j'ai eu recours à la magie). Mais étant des gens très sérieux, il fallait que vous me fassiez la remarque.

Comme quoi, ses impressions sur Totenkinder étaient vérifiées. Ses pouvoirs étaient impressionnants. Snow avait un avantage: avec la sorcière dans son camp, elle pourrait lui faire avaler les fables les plus grotesques et le mettre sur le coup de sa magie. C'était un sacré atout en cas de bluff.
Quand a son usage illégale de ses pouvoirs... Merlin était un partisan de l'ordre. Mais il avait toujours vu son usage de la sorcellerie comme justifié, et un peu de flexibilité n'avait jamais fait de mal à personne. Quand au gouvernement de Fabletown, si il avait un quelconque soucis avec son implication dans la vie des Communs, il était prêt à en discuter (pour les convaincre du bien-fondé de ses actions. Certainement pas pour revenir sur ses positions).

Il avait, durant ces derniers siècles, muselé ses pouvoirs autant que possible. Il ne les avaient utilisé qu'en cas d'extrême urgence, et jamais dans son intérêt purement personnel (chose relativement rare). Souvent pour sauver des vies (d'une façon ou d'une autre). Il estimait donc, humainement, être dans son droit.

-Vous avez une mine épouvantable. Si je peux vous aider d'une quelconque façon que ce soit, ce serait avec plaisir.

Sa voix, temporairement, pris des accents d'honnêteté. Il avait croisé, durant ses voyages, des Fables ayant vécu à Fableville. Et ce qu'il avait entendu et compris lui avait laissé une assez bonne impression. Certes, ils étaient loin d'être parfaits. Mais comment voulez-vous organiser, dans un monde déjà occupé, un groupe de réfugié d'une guerre dépassant toute proportion ?

- Vous avez de toute évidence fait un travail formidable ici (exception faite, peut-être, de l'absence de sièges dans la file d'attente). Si vous faites trop d'incartades à vos règlements, vous perdrez rapidement votre pouvoir. Donc soit. Donnez moi une combinaison orange fluo, et assignez moi à résidence au 13ème.

Si sa dernière phrase était emprunte d'un certain sarcasme, il ne put s'empêcher de penser que si Snow le prenait au pied de la lettre, il aurait toujours des Glamours sous la main pour changer d'habits régulièrement.
Le magicien tendit la main vers Snow, d'un air légèrement narquois. Il tenait une tasse de café, fumant. Il résista de justesse à lui adresser un clin d'œil un peu moqueur.

-Quand à mes revenus... 30% du sortilège ?

Il porta tranquillement sa tasse à ses lèvres. Le sortilège était relativement simple, un rapide tour de passe-passe pour déplacer les tasses de sur la table à dans ses mains. Et le café avec. Qui chauffait tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Snow White

Snow White
Messages : 392

MessageSujet: Re: Juste quelques formalités à régler Mer 23 Aoû - 21:16

Le café était prêt et, Snow alla en servir pour deux. Cependant, la tasse qui était destinée à Merlin n'était... Plus là ? En se tournant vers lui, elle devina son tour de passe passe lorsqu'elle trouva cette même tasse dans les mains du magicien. Elle revint avec sa tasse, lentement, et se rassit dans son siège. S'appuyant dans son si moelleux dossier. S'il croyait qu'il était drôle, alors il se gourait, salement. Cependant, elle ne dit rien là dessus, préférant ignorer le regard insolent de leur nouveau employé. Il cherchait probablement à jouer avec le feu, alors autant éviter tout de suite de mettre de l'essence.

- Hmn... Évidemment. Si nous ne nous sommes pas projetés sur vous au moment-même où vous avez fait usage de la magie, c'est bien parce que vous ne semblez pas avoir été remarqué par les communs et de ce fait, le crime est minime. C'est bien pour cela que les conséquences s'arrêtent à de simples travaux communautaires. Je suis ravie que vous l'ayez vu de vous-même, bravo. Vous surpassez 80% de la population en QI.


Elle sirota son café, encore bien trop chaud pour le boire en grande gorgée. En conservant sa mine blasée, elle reposa sa tasse où avait été gravé un flocon et posa ses mains sur ses cuisses.

- Vous n'aurez pas besoin de cette combinaison, vous n'êtes pas un criminel, pas encore. Il s'agit plutôt d'un avertissement, n'usez plus de la magie dans le monde des mortels. Vous savez que c'est notre dernière chance là dessus. Si vous souhaitez faire des sortilèges, alors ce sera pour votre travail... Merci pour l'aide, mais ça va, je vais bien.

Éternelle orgueilleuse, elle refusait qu'on lui apporte de l'aide, ou du moins qu'on essaye de trop la protéger. Bigby était la première victime, il subissait toutes ses foudres. Même lorsqu'il partageait ses meilleures intentions, le pauvre.

À la demande du magicien, Snow laissa fleurir un nouveau sourire, lui envoyant un petit regard peu impressionné.

- 15. Non négociable. Les travaux communautaires mundanes se font gratuitement, vous savez. Ça coûte cher, des chaises.

Elle lui fit un petit clin-d'oeil, puis désigna la porte.

- Vous pouvez disposez... À moins d'avoir d'autres questions ? Puis la tasse,
cadeau de bienvenue... Re-bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mr Céliand

Mr Céliand
Messages : 17

MessageSujet: Re: Juste quelques formalités à régler Jeu 24 Aoû - 19:05

Merlin hocha la tête, puis sourit légèrement.

-Va pour 15 alors.

Le magicien finit rapidement sa tasse, puis se leva pour la déposer à côté de la cafetière. Il sentait de léger picotement dans ses doigts. La magie lui avait manqué, et il mourrait d’envie de mettre au travail. Tournant le dos à l’Adjointe, il se massa doucement le poignet. Puis il se retourna.

- J’emménage aussitôt ? Ou dois-je trouver un hôtel pour la nuit? J’ai quelques affaires magiquement compressées.

Non pas que ça lui pose véritablement problème. Merlin avait récemment passé pas mal de temps dans des motels, et son dos commençait à s’y habituer. Quand l’inconfort était trop grand, il prenait ses affaires, se changeait en cerf et allait dormir dans une forêt.
Et si cette fois il ne pouvait pas s’endormir en plein Central Park sans finir en tapis pour le Shérif de Fabletown, il pourrait toujours se rendre à la Ferme pour occuper un carré de champs pour une nuit. Si il n’était pas accepté, il pourrait toujours tenter de se dégoter un dessous de pont pas trop froid.

-Et j’aurais une autre requête. Vous devez avoir, quelque part, la liste de toutes les personnes ayant signé l’Armistice.

Et voilà. Il arrivait à la véritable raison de son arrivée à Fabletown. Mettre son pouvoir au service d’autrui, certes. Vivre à New York, certes. Mais il n’était pas venu avec les promesses d’un havre de paix en tête, ou d’un quelconque paradis magique dans lequel il pourrait recouvrir sa puissance d’antan.
Il était venu pour quelqu’un. Il avait traversé les mers sur un simple soupçon, à la poursuite d’un fantôme, dans le seul but de faire taire une petite voix qui se répétait, inlassablement, à chacun de ses battements de coeur. Et si il s’avérait qu’il avait tort, que ce n’était qu’un fantasme parmi d’autres… Et bien il écourterait peut-être son séjour en ville.
C’est le problème de l’espoir : c’est la source de bien des actions stupides.

C’était l’espoir qui l’avait poussé à aider Camelot. C’était l’espoir qui l’avait poussé à choisir son roi. C’était l’espoir qu’il l’avait forcé à révéler ses secrets à Viviane. C’était l’espoir qui l’avait amené dans ce bureau. C’était l’espoir qui lui avait permis de sauver Brocéliande. C’était l’espoir qui causerait probablement sa perte.

-Arthur Pendragon est-il en ville?

Son visage était resté lisse, sa voix calme. Il n’avait rien laissé transparaître, si ce n’est un regard perçant. En attente de réponse. Merlin ne savait pas trop, en vérité, si c’était par amour ou par devoir qu’il voulait retrouver son roi déchu. Peut-être un peu des deux.
Peut-être par pure stupidité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Juste quelques formalités à régler

Revenir en haut Aller en bas
 

Juste quelques formalités à régler

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [QUESTION] Juste quelques précisions 8D
» ◮ juste quelques mots d'amour
» Juste quelques minutes... Je ne sais pas vraiment pourquoi je suis là, mais... Accepte-les juste.
» Gérard Jean-Juste janbe kafou a
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Book of Fables :: Fabletown :: Woodland Luxury Apartments :: Les Administrations-