RSS
RSS
lienlien



Encouragez-nous toutes les deux heures ! ♥
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Paul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

MessageSujet: Paul Sam 14 Mai - 16:28

Hebergeur d'Images Gratuit
Paul

« Oh mince, désolé, je vous avais pas remarqué ! »


Informations
no icon

    Origine : Une multitude de contes et d'histoires.

    Cycle d'Âge : Jeune Adulte

    État de croissance : Finie

    Groupe : Citoyens

    Métier : Livreur

    Race : Humain



PersonnalitéCaractéristiques
Paul est quelqu'un de plat, de vide, à qui on n'apporte en général que très peu d'intérêt. C'est ce qui résume sa personnalité, son histoire, voire sa vie entière.

Paul est sous l'influence constante de la société ; Il y colle parfaitement. Maintenant qu'il se trouve à Fabletown, il possède, comme la majorité des gens, un appartement, avec une chambre, une kitchenette, une salle de bain et un salon. Un chez-soi banal, en somme. Paul n'a pas de grandes capacités et ne se démarque pas de la population générale. Son métier de livreur est le résultat de longues recherches professionnelles pour la plupart non fructueuses, durant lesquelles il vivait avec ce qu'il pouvait.

Paul n'est jamais peiné lorsqu'il voit d'autres personnes passer devant lui dans la queue ; Elles doivent être plus pressées que lui, et puis il a l'habitude. En général, il prend peu de produits, seulement ce qu'il considère nécessaire, et quelques petites gâteries semblables aux publicités qu'il voit autour de lui, dans la rue, et à la télé. Parce que, oui, Paul a récemment réussi à investir dans une télévision, c'est apparemment un objet indispensable dans les foyers, à ce qu'il "a entendu".

Paul ne se fait pas vraiment remarquer, et pour cette raison, il n'a pas vraiment d'amis. C'est pourquoi lorsqu'il sort, il marche simplement, se fond dans la foule, et retient les bribes d'informations qui lui parviennent, des récits de tous les jours chez les gens normaux. Ce n'est pas vraiment qu'il écoute les passants, ce serait impoli ; Mais il y fait attention. Il y a beaucoup de commères dans les rues, pourquoi n'en ferait-il pas partie ?

La vie de Paul peut ne pas paraître très palpitante, mais il assiste malgré tout à un grand nombre de scènes improbables. Seul le décor a changé depuis qu'il a signé l'Armistice. Dans ses vies d'antan, Paul était partout, mais sans qu'on y fasse attention. On ne le nommait jamais, il y avait des personnalités beaucoup plus influentes (en effet, Paul a un charisme très faible, voire nul). Le jeune homme avait été présent lors du bal où Cendrillon avait rencontré son prince. Paul faisait partie des villageois qui félicitaient Pierre et son grand-père alors qu'ils venaient d’attraper le Loup. Mais Paul avait aussi été victime de la Bête du Gévaudan, des vampires, des wendigos ; Lorsqu'on expliquait comment les harpies se saisissaient de leurs victimes, Paul était une des victimes ; Et Paul avait habité l'Atlantide. Paul avait même fait partie des "Nombreuses Fables qui se sont dressées contre l'Adversaire".

Paul pouvait être réduit à néant mille fois, et il en reviendrait toujours. Car tant qu'on ne le nommait pas, il était le Personnage Secondaire, l'Anonyme, la Victime, et il continuait d'exister.

Aujourd'hui l'Anonyme se donne parfois un nom, lorsque cela lui est vital. Et Paul a pu passer du côté de Fabletown pour continuer à vivre dans un monde potable.
• Paul est naturellement indétectable. C'est le dernier auquel on fera attention dans une foule, ou dans un groupe de personnes en général. Même si on l'a remarqué, on ne l'aborde presque instinctivement pas.

• Paul manque cruellement de charisme ; S'il partage son opinion, elle aura des chances de ne pas être retenue. S'il présente son avis sur un sujet et que quelqu'un partage le même avis, on retiendra l'opinion comme étant celle de ce dernier, et non celle de Paul.

• Paul a un certain don pour être là au bon moment ou au contraire, au mauvais moment. Cela est dû en partie à son pouvoir de téléportation.

• Le visage de Paul est extrêmement banal et difficile à retenir. Il fait partie des personnes que vous oubliez rapidement, si jamais vous avez pu discuter avec lui.

• Paul ne voit pas l'utilité de se démarquer dans quelle condition que ce soit. C'est pourquoi il s'habille tout le temps en jean, t-shirt foncé et des baskets (avec parfois une veste noire). Il est très peu extraverti et même s'il s'exprimait, ce qu'il dirait ne serait pas vraiment intéressant, ce qui en fait un personnage très peu attirant.

• Il est tout à fait possible d'entretenir une relation avec Paul, voire de devenir son ami. Dans ce cas, les pouvoirs de Paul diminueront jusqu'à parfois disparaître en présence d'un ami.

• Si dans une histoire (un RP) un personnage sans nom est mentionné, cela peut très bien être Paul.


Magie | Capacités
Les pouvoirs de Paul diminuent lorsqu'il se nomme ou lorsqu'il se fait remarquer. Depuis l'Armistice où il a dû écrire son nom pour signer, ses pouvoirs ont déjà connu une grande chute. De plus, ses pouvoirs sont presque involontaires ; Il y a recours instinctivement.
Comme tous les Fables, il possède une résistance aux coups beaucoup plus grande que les communs.

Il a une certaine capacité de métamorphose pour tout simplement s'adapter à son environnement et paraître le plus banal possible, même si durant son temps libre il reste le même.

Il peut se téléporter dans une certaine zone autour de lui, et au hasard ; Il y a cependant une sécurité qui lui permet de ne pas se retrouver dans un mur ou dans un lampadaire, par exemple. Etant très discret, il arrive toujours à se téléporter sans être remarqué, et arrive très souvent à un endroit où quelque chose de notable est en train de se passer.

La discrétion suprême de Paul peut aussi être considérée comme un pouvoir.



Passage RP
Nick posa son verre de café sur la table avant de se craquer les doigts. Il disposa ses lunettes sur la table dans la position convenue et s'essuya longuement les yeux. Puis, il bailla et fit une moue, comme pour dire : "Grosse journée".
Cecil, ne tarda pas à le rejoindre, s'asseyant en face de lui, au fond du restaurant. Il expira un grand coup, et se mit à épier son père, cherchant son regard.

- Grosse journée, finit par dire le premier.

L'autre acquiesça sans rien dire, seul un son bref sortit de sa bouche. Il sentait la fatigue trôner dans l'air. Quelques secondes passèrent encore.

- Ouais, y a eu du monde, mais y a pas eu de grosses commandes non plus, papa.

- Ca rapporte quand même plutôt bien, jsuis content.

Il passa sa main sur sa bouche et déglutit pour marquer une pause.

- On commence les livraisons la semaine prochaine, j'ai pu en embaucher deux qui feraient l'affaire. Y a une fille et un gars.

- Ah cool, c'est nickel ça.

Le fils fit oui de la tête, de nouveau, plus vivement cette fois. Il semblait sentir que la routine allait être bousculée avec l'arrivée de deux nouveaux dans l'industrie familiale.
Le père, quant à lui, eut une petite bouffée de rire alors qu'il dépliait ses lunettes pour les replacer sur son nez.

- En fait on peut s'estimer heureux, c'est les deux seuls qui sont venus. Et heureusement ça a l'air de le faire pour chacun d'eux. Ils ont l'air sages et ils savent faire ce qu'on veut qu'ils fassent. Elle va être de service au début de la semaine et lui pour la fin.

Au fur et à mesure de leur conversation, le père prenait des gorgées de café qu'il savourait en bouche, le regard perdu, comme observant la rue à travers les vitres. Parfois ses yeux s'arrêtaient sur Cecil.

- Tu as commencé à faire de la pub ? Demanda son fils.

- Nan mais je compte sur toi, on va essayer de faire ça à la fin de la semaine.

- Ouais, genre on commence demain quoi.

- Exactement, sourit le père.

*
*    *

- Ah !

Cecil sourit alors qu'il entend le téléphone sonner. Il s'approche et décroche le combiné.

- Shiyu Restaurant bonjour ? Oui ?

Des voix inaudibles lui parviennent alors qu'il s'empare de son petit carnet caché dans sa poche.

- Très bien.

Il coince la machine entre son cou et son épaule, sort son stylo et gribouille sur un feuillet, à la manière d'un médecin, en donnant un violent coup de coude à chaque retour à la ligne.

- Très bien, il répète. Où habt- Où habitez-vous ? Et à quel nom ?

Cecil continue d'écrire brutalement de sa main gauche, avant de gifler l'air en signe de fin.

- Très bien ! Les nouilles arriverooont... Daaans... Je dirais, trois quarts d'heures. A bientôt !

Il range tout son attirail, jure pour condamner ses quelques défauts de locution et se dirige vers la porte qui mène au restaurant, devant laquelle lit le livreur du jour.

- C'est bon Paul, t'as ta première commande ! Va préparer la moto, on s'occupe des plats.

- Mah ! Répond ce dernier avec un air satisfait.

Il se lève tranquillement, met son livre dans sa sacoche neutre et traverse le restaurant, pour rejoindre sa moto. Il constate alors qu'elle n'a pas besoin d'être revue puisqu'il en a déjà fait le tour plusieurs fois au début de l'après-midi, en raison du nombre de commandes nul. Le garçon se refuse à lire la suite du livre - il venait de repasser les dernières lignes plusieurs fois, elles lui paraissaient des motifs vides de sens, et il avait du mal à se plonger dans l'histoire - il glisse les mains dans ses poches et décide de faire simplement les cent pas dans la rue. Alors que l'ennui prend petit à petit possession de lui, Paul s'évade.

*
*    *

- Je sais pas quoi penser...

Tiffany agite la tête comme si elle venait d'avaler un aliment aux relents désagréables.

- Non vraiment j'en ai marre. Je sais pas ce qu'il veut, ce qu'il pense, si il est intéressé ou pas... Lundi soir c'était vraiment génial, il m'a même dit qu'il adorait passer du temps avec moi, mais là, putain ! Hier il faisait la gueule, je sais pas... Je pensais que je lui apportais de la joie mais finalement ça en tient qu'à lui... Et du coup je sais pas ce qu'il pense de moi vraiment, tu vois ?

Rebecca prend une grande bouffée d'air, regardant le ciel, et se replace sur le muret qui entoure la fontaine.

- Ecoute faut que t'arrêtes de penser à lui, de parler qu'en fonction de lui, tu deviens dépendante, un peu comme la drogue tu vois. Nan sérieux c'est mauvais pour toi, pour qu'il t'aime faut que tu sois naturelle et que tu te poses pas de questions.

- Mais c'est trop dur !

Son amie élève la voix et se ravise face aux passants qui se promènent sur la place.

- Il est tellement intéressant ! Il a toujours quelque chose de trop cool à dire ! Je sais pas comment il fait, il est juste génial ! Et moi à côté... J'me disais qu'il pouvait s'intéresser à moi, je sais pas, c'est... Sa façon de se comporter avec moi ! Et puis il est tellement beau. Je t'ai montré la photo qu'on a prise hier au bar ?

- Nan. Vas-y, montre.

Tiffany se retourne pour fouiller dans son sac, mais se stoppe net.

- REBECCA ! Il est où mon sac !

- Hein ?

- Putain Rebecca, on m'a volé mon sac ! Merde !

Rebecca se lève en agitant les mains et tourne sur elle même, à la recherche de l'objet volé. La victime, quand à elle, n'hésite pas et se précipite en percutant la foule, et répétant sans arrêt :

- On m'a volé mon sac ! Vous avez vu quelqu'un s'enfuir avec mon sac ? S'il vous plaît ! Est-ce que vous avez vu mon sac !

Alors que sa voix sanglote et que ses yeux s'embuent, un passant vient la trouver :

- Madame ! Madame ! Si j'ai bien vu, il est là-bas, il s'est arrêté au stand ; Je pense qu'il veut pas avoir l'air suspect.

La jeune femme déglutit, le remercie et se dirige posément vers l'endroit indiqué ; Un stand de friandises devant lequel un vieil homme se tenait immobile, tourné vers les bonbons. Elle se place près de lui et se penche pour observer ses mains. Elle passe sa main derrière son oreille pour remettre une mèche en place, et écarquille les yeux en reconnaissant son sac de cuir rouge.
Elle se redresse et inspire longuement.

- Je vais prendre des réglisses, Elsa.

Le voleur reste confiant. Tiffany s'en inspire. Elle ne sait pas comment s'y prendre, mais elle va récupérer son sac.

- TIFFANY ! T'as retrouvé ton sac ?

Rebecca est en train de courir vers elle en agitant les bras. La concernée grimace et l'homme se retourne. Tiffany ne perd pas de temps et se lance sur celui-ci pour lui retirer son sac ; Après quelques luttes de la part du prédateur devenu proie, la jeune fille se rejette en arrière et court maladroitement tandis que l'homme crie :

- AU VOLEUR ! ELLE M'A VOLE MON SAC !

- William ! T'as encore volé vieux con, je savais que t'avais pas changé ! Lui répond allègrement la marchande.

*
*   *

- Paul ! Tiens, voilà le paquet. Rendez-vous aux Woodlands, au 204, au nom d'un certain Colin. Bonne chance.

Paul se saisit des emballages et les dispose à l'arrière de sa moto. Il fait vrombir le moteur et s'élance tout en repensant aux événements de ces dernières minutes. Il sourit ; C'est une bonne action qu'il a faite en aidant cette jeune femme.



IRL
no icon
    Pseudo : Nemilimbus

    Âge : 16 ans

    Comment as-tu découvert le forum ? : cc Merlin sv

    Avatar : J'ai pas trop réussi à trouver la source en elle même alors je mets le lien : http://arti.chaux.free.fr/dessins%20croquis%20recherches/viewer.swf
    J'ai utilisé "Foule en morse" de Clothilde Lasserre pour la fiche.

    Dis-moi, tu as lu les règles ? : Oui, et j'ai aimé ça.

    Autre chose ? : Je suis plutôt satisfait de ce qu'est la vie.



Dernière édition par Paul le Mar 17 Mai - 0:23, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Snow White

Snow White
Messages : 392

MessageSujet: Re: Paul Dim 15 Mai - 1:45

Bonjour Paul !

Bienvenue à toi. :D

Je vais lire ta fiche dans pas très long, par contre, pourquoi "Une multitude de contes et d'histoires." ? Je suis perplexe, si tu veux bien m'expliquer ! c:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Paul Lun 16 Mai - 20:32

Bonjour et merci chère Snow White !

Eh bien je vais tenter d'expliquer clairement :

Dans la phrase "Une fois que le Loup a attrapé sa victime, il la dépèce lentement avant de la manger morceaux par morceaux.", Paul est "sa victime". Paul est le personnage auquel on n'apporte aucune importance et que l'on ne nomme pas dans les Contes, il a donc pu être présent dans une multitude de contes et d'histoires.

C'est un personnage conceptuel que je trouvais intéressant alors j'ai tenté de le mettre en place ici, je ne sais pas si vous allez l'accepter mais je tente :') !

Je songe d'ailleurs à le renommer car si "Paul" est un prénom très commun en France, il doit moins l'être aux Etats-Unis.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Snow White

Snow White
Messages : 392

MessageSujet: Re: Paul Mar 17 Mai - 9:09

Hmn, j'avoue que le concept est original, mais je ne sais pas si c'est possible. Parce que naturellement, les contes qui sont dans le genre de Paul, meurent et n'existent plus lorsqu'ils se font déchiqueter en morceaux. Mourir reste possible chez les fables et comment ça marche, c'est que plus le conte est important (populaire), plus le protagoniste principal devient puissant. Aussi, si le Fable se fait connaître de conte en conte (on va plutôt dire, de Royaume en Royaume chez eux) c'est le même principe.

Naturellement, ceux qui sont là pour le background font tout de même partie d'un conte, s'ils voyagent de conte en conte, ils deviennent plus connus, donc forcément plus forts.

Ce que tu pourrais faire, par exemple, serait de prendre un conte original, genre les douzes frères où y'a pas d'identité évoqué et d'y insérer ton personnage, genre c'était le marchant de leur village, ou le pote du troisième frère, je sais pas moi. Y'a beaucoup de possibilités dans Fables et c'est pour ça que j'veux pas vraiment bloquer et dire "trouve toi un conte ou sèche" parce que franchement, dans l'univers y'a tellement de choses que c'en est plus possible, des gens qui proviennent de conte, des gens qui sont que simples marchants ils deviennent quoi, les enfants de contes, etc.

J'espère que ça t'auras éclairé, mais dommage, j'aimais quand même le principe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Paul

Revenir en haut Aller en bas
 

Paul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Paul Magloire un président qui avait de l'envergure, un leader de fort calibre
» Retro sou Komisyon Ankèt Administrativ Paul Denis
» Vent de panique au Collège St-Paul (koté sa pralé mezanmi)
» Evans Paul dans la tourmente: les deputés parlent...
» Quand Paul Raymond bombarde le pouvoir et l’opposition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Book of Fables :: Archives :: Witching Well :: Vieilles Armistices-