RSS
RSS
lienlien



Encouragez-nous toutes les deux heures ! ♥
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Merlin E.Céliand

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Mr Céliand

Mr Céliand
Messages : 17

MessageSujet: Merlin E.Céliand Sam 16 Avr - 18:20


Merlin Emrys ♚ Céliand

« Il faut collecter les pierres que l'on vous jette: c'est le début d'un piédestal. »


Informations
no icon
    Origine : Merlin, des Légendes Arthuriennes.

    Cycle d'Âge : Adulte.

    État de croissance : Fini.

    Groupe : Intendant.

    Métier : Ensorceleur du 13ème étage.

    Race : Sorcier.


Personnalité Caractéristiques
Certaines rumeurs courent, murmurant à qui veux l’entendre que Brocéliande était plus qu’un foyer pour Merlin. Certains disent que c’était la source de son pouvoir, d’autres la source de son énergie vitale. Ce ne sont pas que des racontars sans intérêts : Brocéliande était effectivement plus qu’un providentiel toit de feuillage ou qu’un miraculeux bosquet de baie trouvé au détour d’un chêne: Brocéliande était (et est toujours) Merlin, et Merlin est la Brocéliande.

Face à l’inconnu, tous deux savent montrer un visage poli. Neutre, pas forcément chaleureux ou amical. Elle expose un masque doté d’un léger sourire, se moque parfois de celui qui trébuche sur ses racines : Merlin réagit de même. Ses lèvres étiraient en un léger sourire, il fait preuve d’un sarcasme calculé pour tout le monde. L’air narquois, comme si il savait bien plus de chose que son interlocuteur. Les secrets de la forêt ne sont accessibles que si vous y avez voyagé au moins une fois.

Merlin est régulièrement évasif, vague, distant. A propos de ses plans, de ses pensées comme de sa vie. Il raconte peu de choses personnelles, il préfère enseigner sur le monde. Brocéliande a vu plus d’un oiseau s’envoler, plus d’un loup apprendre à chasser : Merlin est un professeur efficace, passionné. Il aime apprendre des choses aux autres. Et il aime apprendre en retour. Si vous connaissez les bois, vous saurez toujours où trouver baies, eau, et ombre. Le magicien fonctionne (presque) pareil: il aime rarement, mais ça n’implique pas qu’il ignore comment. Et si il doit aller en enfer pour ceux qu’il aime, et bien soit.

Mais rien n’est parfait. Sous le regard laiteux de la lune, les bois se drapent d’ombres, les branches deviennent griffes, l’écorce devient grimaces. Les racines deviennent dédales, et les feuilles murmurent dans le vent. Merlin est arrogant. Peu enclin aux conseils, il s’avère intransigeant, tête de mule, et souvent dirigé par une soif de pouvoir vers des chemins qu’il vaut mieux éviter. Il s’avère manipulateur, quelques fois menteur, régulièrement de mauvaise foi : il n’aime pas admettre son erreur, et n’aime pas se tromper tout court. Et si, dans le fond, c’est un homme bon, ça n’en fait pas quelqu’un d’empathique pour autant.

• Merlin adore les pommes. Autrefois il n’était pas rare qu’il glisse un de ces fruits dans sa besace : maintenant, il se promène rarement sans un sachet de tranches séchées dans ses poches.

• Merlin n’a jamais aimé qu’une seule personne dans sa vie. Viviane. Et leur relation est un peu compliquée, il faut l’admettre.

• La Fée est probablement morte, maintenant. A moins qu’elle ait réussi à passer entre les griffes de l’Adversaire (chose qui n’étonnerais pas tant que ça l’Enchanteur).

• Merlin n’a jamais eu d’enfant, et n’en n’aura jamais. Il est stérile.

• Les murs de son appartement sont entièrement couverts de peintures : des dessins de batailles, de chevaliers, de dragons, de fantaisie, de forêts. Des fresques colorées, narrant des faits historiques ou des histoires tirées de son imagination. Et, en face d’un large fauteuil de cuir, une peinture vive et détaillée de Brocéliande, telle qu’il s’en souvient. Le sol est souvent couverts de bibelots divers, ou de piles de feuilles volantes ; le plafond, lui, doit souvent supporter des maquettes, des squelettes, des sachets d’herbes…

• Merlin loue une cave aux Woodlands, pour y entreposer ce qu’il ne veut pas avoir sous le nez dans son appartement. La porte y est en chêne.

• Dans ses veines coulent du sang féerique. Cela n’est pas à l’origine de quelconques avantages offerts gracieusement par mère Nature : il fait de lui un hybride bâtard. Il s’est toujours considéré comme appartenant au genre humain. Sa mère était humaine, son père fée.

• Son bois de prédilection est le chêne. Son bureau, sa porte d’entrée, son armoire et le bord des fenêtres est en chêne : un sortilège sculpté dans le bois, peut-être.

• Il n'est pas rare qu'il disparaisse, pendant des jours, à la Ferme, déguisé en animal. Des semaines, parfois.

• Il a une certaine affinité avec les animaux errants, les sans-abris et les jeunes gens. Il a une certaine aversion pour les serpents, les vieilles personnes et les caniches.

• L'Enchanteur s'habille comme un dandy: gilet, chemise, long manteau. C'est probablement le seul style vestimentaire qui lui plaît, avec les robes de magiciens.

• De temps en temps, dans l’intimité de ses quatre murs, il aime se glisser dans d’anciennes et lourdes robes de magicien. Pour se rappeler l’ancien temps.

• Merlin tirait beaucoup de son pouvoir de Brocéliande : chaque arbre faisait office de source magique. Sous ses frondaisons, il pouvait observer l’avenir, le présent et le passé. Il n’a pu sauver qu’un seul arbre, qui est sa seule source magique. Ses pouvoirs ont largement diminués depuis.

• Il avait l’habitude de se battre avec des pointes de flèches en pierres ensorcelées, qui fendaient les airs selon sa volonté. Qu’il garde, très probablement, encore quelque part.

• Planté à même le parquet, dans une incohérence toute magique, un arbre pousse dans son appartement. Ses racines et ses branches captent la magie ambiante, pour la stocker dans son tronc. Il sert de réserve, pour les sortilèges du magicien. C’est la seule pousse qu’il a put sauver de Brocéliande.

• Certaines runes sont tatoués sur son torse, dans son dos, et sur ses bras. Les mêmes apparaissent sur le tronc de son arbre : elles servent de connections entre les deux êtres, favorisant les échanges magiques.

• A son arrivé, en signe de bonne volonté, Merlin a abandonné son bâton de pouvoir à la Mairie. Il n’est pas exclu que si il en ressent le besoin, il tente de le reprendre.

• Il ne s’est pas, lors de son arrivée dans le monde commun il y a quelques siècles de ça, rendu en premier lieu à Fableville. Il préféra à l’époque voyager, tout son esprit occupé par la disparition d’Arthur et du Royaume de Camelot. Il s’établit un court instant en France, puis en Grande-Bretagne, avant de faire voile vers l’Amérique.

• Il est toujours entouré d’une légère odeur de sapin. Un peu comme si c’était son odeur naturelle.


Magie | Capacités

Merlin maîtrise, comme ses collègues du 13ème étage, l’art de créer, manipuler et altérer des sortilèges. Ses connaissances sont vastes, et il n’existe aucun domaine qu’il n’ai jamais pratiqué (même si il existe de très nombreux domaines qu’il ne maîtrise pas vraiment). On ne l’appelle pas l’Enchanteur pour rien : il est particulièrement doué pour infuser objets/hommes/lieux/animaux de magie, bien que ce ne soit pas la seule sorcellerie dont il puisse faire preuve.

Il sait aussi prendre à volonté l’apparence d’un massif cerf. L'animal présente plus ou moins les mêmes dessins magiques que le sorcier sous sa forme humaine.


Passage RP
L’émissaire émit un nuage de vapeur, suivit d’un grognement. Il marchait, depuis maintenant une bonne heure, et n’avait pourtant pas l’impression de se rapprocher de sa destination. L’air était froid, mordant, et il n’avait pas prévu de fourrures suffisamment épaisses. Il les resserra contre son torse, comme si il espérait qu’elles le réchauffent soudainement. Au moins, la neige avait arrêté de tomber. Au dessus de lui, le ciel hésitait entre le blanc et le gris, passant d’une couleur à l’autre sans faire de choix. Les branches nues des arbres de Brocéliande ne cachaient pas grand-chose de la voûte nuageuses, et leurs troncs maigres ne dissimulaient pas non plus le tapis de neige blanche qui couvraient l’endroit. Il n’y avait pas le moindre animal ; à la réflexion, pas le moindre être vivant non plus. L’émissaire, emmitouflé dans ses fourrures grises, semblait être le seul coeur battant dans la forêt aux prises avec l’hiver.  Mais il ne levait pas les yeux, ignorant la grâce des cristaux qui pendaient des branches, ignorant le sol couleur ivoire et les parures neigeuses des arbres. Il avait une mission, et il comptait bien s’y tenir.

Quelle joie ce serait, si il pouvait convertir à sa cause Merlin l’Enchanteur ! L’ordre lui avait été donné le matin même, et il s’était fait une joie de se précipiter à Brocéliande, à un jour de marche de son campement. Non pas que la chose soit un réel bonheur -marcher dans le froid pour aller parler à un vieillard enfermé par un tour minable était loin d’être ce à quoi il aspirait à l’instant-, mais les promesses que lui susurraient à l’oreille le succès d’une telle mission était toute la motivation dont il avait besoin. Si il parvenait à mettre de leur côté le plus grand sorcier du Royaume d’Albion, il serait couvert d’or, au risque de se noyer dans sa future richesse.

-Tsa. Si je dois mourir de mon or, soit. Au moins, je serais riche.

Il ne pensait pas réellement ce qu’il disait, et il ignorait même pourquoi il prononçait cette phrase à voix haute. Peut-être pour s’occuper. Et puis, personne ne pouvait l’entendre, donc quel était le problème ?

Le vent souffla dans son dos. Les branches craquèrent au-dessus de sa tête, et lui frissonna. Cette mission avait intérêt à se terminer au plus vite. Il cligna des yeux, puis remarqua qu’il avait atteint une clairière. Elle n’était pas très large, mais en son sein se dressait un énorme chêne, dont les racines jaillissaient du sol en complexes arcades. Ses branches étaient massives, tendues vers le ciel comme les rameaux gigantesques d’un cerf. Et sur le tronc, à quelques pas de lui, l’écorce traçait de curieux dessins. Deux épaules, surplombant deux autres proéminences (des bras sans doute, dont les mains fusionnaient avec l’arbre). Un visage grossier, des cheveux en bataille… Il y était.

Il fit trois pas, en direction de l’arbre. Le vent souffla à nouveau. La sculpture ouvrit les yeux.
L’émissaire s’immobilisa net. L’humanoïde l’observait, imperturbable, sans rien dire.

-Je… je viens de la part de l’Empereur.

Pas un mot. Le messager se mordit la joue. Comment Merlin pouvait-il connaître l’Empereur ? Il avait été enchaîné à cet arbre depuis bien trop longtemps pour même savoir de qui il parlait.

-Mon glorieux maître travaille à instaurer l’ordre, au travers des différents Royaumes. Comme vous l’avez fait ici, en Albion. A Camelot.

Toujours aucune réaction, si ce n’était ce regard hypnotique et insistant. Deux iris, taillés dans le bois, qui ne le lâchait pas une seule seconde. L’émissaire fit un pas. Pas plus de réaction, ce qu’il prit pour une invitation muette à poursuivre.

-Il veut que vous le rejoignez. Vous combattez pour un même idéal : l’ordre, la paix. Votre magie, votre sagesse et votre expérience pourraient servir sa cause.

Plus il s’avançait, plus la sculpture semblait détaillée. Maintenant, il voyait sa barbe, distinguait de sinueux dessins sur son torse. Mais toujours aucune réaction.

-Il peut vous offrir la liberté. A nouveau, vous pourrez marchez sur la terre, sentir le soleil sur votre peau, le vent dans vos cheveux… Rejoignez nous. C’est tout ce que nous vous demandons. Soumettez-vous à l’autorité de l’Empereur, intégrez ses rangs. Il vous fera Sorcier Impérial, et vous autorisera à marcher a travers le monde. Soyez loyal, et vous pourrez vivre à nouveau.

Toujours pas de réponse. Il n’était maintenant qu’à deux pas de l’arbre, et il voyait distinctement Merlin. Il remarqua alors que le vent avait arrêté de souffler. Tout était parfaitement silencieux.

-Nous nous sommes occupés de Viviane. Elle ne vous posera plus de problème, plus jamais. Rejoignez nous. J’ai un sort pour vous libérez. Indiquez moi juste que vous rejoindrez notre camp.

Merlin continuait de l’observer, droit dans les yeux, l’air impassible. Puis ses lèvres bougèrent. Sa voix était rauque, fatigué, rocailleuse. Presque désagréable à entendre.

-Viviane est morte ?

L’émissaire se retint de justesse de hausser un sourcil. C’était effectivement ce qu’il avait sous-entendu moins d’une minute auparavant. Le magicien devait être un peu dur de la feuille. Il ricana intérieurement. Bonne blague, ça. A ressortir plus tard.

-Elle a quitté son lac.

Merlin cligna des yeux. Presque machinalement, l’émissaire se fit la remarque ses paupières n’avait pas bougé depuis qu’il avait ouvert les yeux. Il y eut un craquement, sourd et violent. Un mouvement rapide, juste sous ses yeux. L’émissaire fut jeté au sol. Il releva la tête, les yeux écarquillés. Merlin se tenait sous ses yeux, appuyé sur un lourd bâton de bois, tout à fait libre de ses mouvements. Derrière lui, l’arbre était fendue en deux, comme ouvert par une immense hache d’un coup vertical. Le magicien se redressa. Le sortilège avait probablement été affaibli par les années et le départ de Viviane.

-Que… comment ? Qu’est-ce que vous…

Sa phrase se coupa brusquement. Merlin s’était avancé, et s’était penché à ses côtés. Il tendit la main, la posant sur ses tempes. Puis il plongea son regard vert dans les prunelles bleues glacées de l’émissaire. Lequel écarquilla les yeux, ouvrit la bouche pour crier.
Sans qu’aucun son n’en sorte.


IRL
no icon
    Pseudo : Xelhios

    Âge : 17 ans

    Comment as-tu découvert le forum ? : Google powaaaaa

    Avatar : Doctor Strange.

    Dis-moi, tu as lu les règles ? : Chef oui chef.

    Autre chose ? : C’est toujours un plaisir.



Dernière édition par Merlin E.Céliand le Dim 20 Aoû - 12:53, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Snow White

Snow White
Messages : 392

MessageSujet: Re: Merlin E.Céliand Jeu 21 Avr - 9:40

Rebonjour jeune homme !

Ton personnage est fort intéressant, comme les précédents.

Puis, c'est pas n'importe qui, Merlin !

J'ai qu'une chose à te demander pour cette fiche-ci : les pouvoirs.

Limite toi à trois pouvoirs comme demandé, et fais attention aux métamorphes, limite toi à quelque chose, une métamorphe par jour, par tant de temps...

Pour le reste, j'ai rien à sermonner, tout est beau !

Je te laisse modifier la partie capacités et ensuite, je prend soin de ta fiche. :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mr Céliand

Mr Céliand
Messages : 17

MessageSujet: Re: Merlin E.Céliand Jeu 21 Avr - 17:19

Il y a bien trois pouvoir sur cette fiche, le premier paragraphe étant une simple préface à la suite :3

Et pour la limitation du pouvoir de métamorphose... je ne sais pas trop quoi faire ^^ je me doute que mon perso paraît puissant vu sous cet angle, mais être un changeforme est une part importante du personnage de Merlin. J'ai vraiment l'image du duel de sorcier contre Madame Mim, dans l'adaptation disney x)

Il faut savoir que même si sur le papier, Merlin maîtrise masse de potions/enchantements/sortilèges/métamorphoses, il est vieux et passablement fatigué. Je ne l'utiliserais pas comme une espèce de Mary Sue à barbe: ses sortilèges nécessitent temps et pour la plupart ingrédients, ses talismans et potions ne sont que des recettes, et son pouvoir astrale nécessite que son corps soit à l'abri de tout danger, et il ne peut pas prendre l'apparence d'un démon venue des plus profondes ténèbres des Royaumes (ce serait craqué et franchement pas drôle).

Si tu veux bien, j'aimerais ne pas le limiter sur le papier mais uniquement dans ma façon de jouer. Après si tu y tiens, j'imposerais des barrières à ce pouvoir ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Snow White

Snow White
Messages : 392

MessageSujet: Re: Merlin E.Céliand Jeu 21 Avr - 18:31

Je te le permet, dans ce cas, mais promet-moi de ne pas abuser de ces petites choses, je te fais confiance !

Par contre, je dirais que pour les grosses métamorphes, du genre un géant ne pourrait être utilisé qu'une fois par deux jours in rp. Pour le reste ça ne me dérange pas.

Dis-moi si cette idée te convient. :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mr Céliand

Mr Céliand
Messages : 17

MessageSujet: Re: Merlin E.Céliand Jeu 21 Avr - 18:50

Après étude des comics, je me dis que je pourrais utiliser les mêmes pouvoirs que Grandours.

A savoir un éventail de métamorphose limité mais accessible à volonté, ajouté à des sorts plus en rapport avec l'univers originel du comics.
Et peut-être des métamorphoses humaines limitées dans le temps.

Et ce que ça te paraît acceptable ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Snow White

Snow White
Messages : 392

MessageSujet: Re: Merlin E.Céliand Jeu 21 Avr - 20:12

Bien sûr, voilà qui est mieux.

Je repasse tout à l'heure pour te donner le feu vert.

J'ai juste une dernière question : que fait-on du rp actuel ? On le recommence ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mr Céliand

Mr Céliand
Messages : 17

MessageSujet: Re: Merlin E.Céliand Jeu 21 Avr - 20:46

Sauf si tu souhaite abandonner, je pense qu'on peut le recommencer x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Snow White

Snow White
Messages : 392

MessageSujet: Re: Merlin E.Céliand Ven 22 Avr - 6:09

Je préférerais le recommencer que modifier, personnellement. Et non, je ne compte pas abandonner. xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

King Cole

King Cole
Messages : 168

MessageSujet: Re: Merlin E.Céliand Dim 24 Avr - 4:53


Tu es validé !

Félicitations et bienvenue parmi nous



Alors Bienvenue vieil homme, rien à redire sur ta fiche, très belle composition une fois de plus. J'espère que tu sauras y trouver un plaisir dans ce personnage-ci. Ce n'est pas toujours facile de trouver sa voie, ça prend parfois du temps, de la réflexion et je vois aussi que ton personnage n'en manque pas. Puisses-tu trouver un but parmi les Fables, à les aider (ou non) dans les Woodlands.

Bienvenue !

-----

Félicitations ! Tu es validé ! Tu peux donc, d'ores et déjà aller farfouiller dans les sections RP ou faire une demande ici ! Toutefois nous te conseillons d'aller faire tes mémoires question de t'organiser un peu et être complètement prêt pour RP ! Si tu n'y es pas déjà été, cours t'amuser au Flood ! Des tas de jeux amusants et d'autres sujets de discussions sympathiques t'y attendent. Si tu dois déjà partir pour un temps indéfinis - car oui, c'est possible - poste dans les absences par respect de tes partenaires rp. Reviens-nous vite !

BON JEU !



Prières de ne pas envoyer de MPs aux comptes PNJ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Merlin E.Céliand

Revenir en haut Aller en bas
 

Merlin E.Céliand

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La vie de Merlin
» MERLIN caniche 5/7 ans état lamentable fourrière Niort (79)
» [RP] Baptême de Merlin
» [Novembre 1754] La prophétie de Merlin [Pv: Jara / Eidolon / Gilles de Rais / Callan]
» Merlin BBC(série)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Book of Fables :: Personnage :: L'Armistice :: Armistices Validées-