RSS
RSS
lienlien



Encouragez-nous toutes les deux heures ! ♥
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 J'ai pitié quand je vous vois et reprends espoir quand je vous entends. (Terminée!)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Kay

Kay
Messages : 29

MessageSujet: J'ai pitié quand je vous vois et reprends espoir quand je vous entends. (Terminée!) Mar 26 Mai - 1:02

Kay

«Je hais votre passé, qui encombre mon avenir.»


Informations
no icon

    Origine : La reine des neiges.

    Cycle d'Âge : Adulte

    État de croissance : Terminé

    Groupe : Citoyens

    Métier : Écrivain

    Race : Humain



PersonnalitéCaractéristiques
On pourrait t'imaginer torturé, dépressif, au fond du trou pour aller jusqu'à te crever les yeux... Et pourtant, tu n'es rien de tout ça. Oh, je ne dis pas qu'à tes heures de déprime tu ne sombres pas dans des dangereuses idées. Tu sais pertinemment ce qui pourrait pousser Bigby à te pousser dans le puits... Mais tu n'en feras jamais rien. Tu divagues mais jamais ne portera un tel coup aux Fables. Surtout pas au loup qui dirige ce drôle d'orchestre. Tu as bien trop d'estime pour cet homme-là.

Néanmoins, il faut l'avouer, plus tu es loin d'eux, mieux tu te portes... Tu préfères mille fois devoir regarder dans les yeux un être humain plutôt qu'un d'entre vous... Des siècles d'existence et autant de souvenirs contre une si minuscule vie ? Même le plus grand des criminels humains t'effrayent moins qu'un des trois petits cochons. Alors, tu restes dans ton coin, vis discrètement ta vie de ton côté. Tu rends tes comptes quand on te le demande, ou quand on te réclame.
Mais malgré ce discours, il te faut aussi parfois une présence, un compagnon d'un verre, d'une conversation. Alors, quand tu as dû sortir pour une quelconque raison, après t'être bien évidemment occupé de tes yeux auparavant, tu t'accordes parfois une pause à ce bar que tu affectionnes tant... Tu t'habitues tellement au monde des humains que parfois tu en oublies même les conversations basiques de chez vous.  Après tout, ce n'est pas chez les mortels que tu entendrais parler des dernières prouesses de ton ami le loup.

J'ai évoqué tes yeux plus tôt... Il est temps que je leur avoue ton secret... S'ils te voient si peu, c'est que parfois, tu n'es qu'un Homme comme tous les autres... Ta lâcheté est quelquefois la plus forte dans ton histoire. Tu es comme tout le monde, tu n'aimes pas souffrir, et souvent, tu apprécies le spectacle que la nuit peut t'offrir, même dans un ciel sans étoiles. Tu aimes regarder les insectes tournoyaient autour des lampadaires, bien que tu regrettes toujours leur si courte vie. Il t'arrive aussi de contempler les lumières chez les gens. Une ombre peut déranger celle-ci, alors tu te sens proche de cette personne qui finira par mourir bien assez vite.

Cet exil que tu t'imposes est le plus doux des châtiments pour toi. Loin de tout, tu occupes ta vie avec tes personnages de roman, tu leur fais voir ce que tu aurais aimé pouvoir découvrir toi-même, constater sans risquer quoi que ce soit... Un jour, tu aspires de pouvoir replonger ton regard dans celui d'une femme sans risquer la brûlure... Autrement, peut-être pourrais-tu tomber amoureux de ses crimes ? Quel drôle d'idée que voilà... Toutefois, tu la notes, pour une prochaine histoire à raconter...


• Il est à déplorer que tu souffres d'un toc compulsif Kay. Je te l'assure, tout faire du côté gauche n'est pas quelque chose de très sain. Commencer sa ''journée'' en posant d'abord le pied gauche ? Check. Débuter une page avec la main gauche ? De nouveau check. Toujours tenir sa canne à gauche ? Vous connaissez la chanson. Si vous en avez eu assez déjà de la répétition du mot maudit, vous connaîtrez alors mon malheur de narrateur.

• Tu n'es jamais contre un double whisky sans glaçon. Surtout en bonne compagnie. Pour ce petit plaisir là, tu te rends toujours à un bar bien particulier, tenu par un Fable.


Magie | Capacités
Tu as un pouvoir dont tu te serais bien passé... Mais que tu n'aurais souhaité à personne non plus. Suite à un éclat de miroir dans ton œil gauche, tu peux lire dans l'âme des gens... Mais malheureusement pour toi, tu as frôlé plus d'une fois la folie, car tu ne peux qu'y voir la douleur de leurs pêchés.
Ton pouvoir est Ô combien pratique pour ta communauté, quand bien même pour toi il n'est qu'un enfer... Celui que tu aperçois dans chaque être vivant quand tes yeux se posent sur eux, parfois même à travers les épais verres.



Passage RP

Le son de ta machine à écrire est une douce berceuse que tu apprécies bien plus que de raison. Il te permet de tout oublier, de vider ton esprit de toutes les images qu'il a pu voir et comprendre. Tu as fait graver sur ses touches les lettres en braille, pour les jours où tu ne vois plus que le non-être... Quand on ose t'aborder, l'une des premières questions qui leur viennent à l'esprit est de savoir ce que ça fait de passer sa vie dans le noir... Tu hausses alors les épaules et portes ton verre à tes lèvres, avant de leur répondre que ce n'est pas ce que tu vois... Parce que justement, il n'y a rien à voir quand on perd la vue. Les gens s'imaginent mille et une merveilles, comme toujours, alors qu'en fait, tu navigues juste dans un océan de néant.
Mais alors.. Pourquoi alors t'imposes-tu tant de souffrance ? Les questions se ressemblent, les réponses aussi... Et vous, pourquoi vivez-vous, alors que vous savez pertinemment que vous allez souffrir un peu chaque jour ? Qu'est-ce qui vous pousse à continuer votre vie ? Souvent, ils ne savent quoi te dire et repartent, penauds et pestant contre ta personne. Pour eux, tu profites de ton handicap pour masquer ta dépression et leur cracher ton venin au visage... Mais pourtant, ils se trompent tant sur toi... Loin d'être quelqu'un de mauvais, tu ne vis plus que pour voir le bon côté des Fables ou des humains.

Tu espères toujours apercevoir au delà de tes yeux crevés quelqu'un qui saurait te ravir tes émotions, qui saurait te dire que tu peux la regarder dans les yeux sans quelconques craintes... Mais tu as beau attendre, personne ne vient toquer à ta porte avec une telle proposition... Bigby, dans le 'bon vieux temps', te demandait seulement de venir à la résidence quand un nouveau arrivant venait pour savoir s'il était digne de confiance. Inlassablement, tu regardais et souffrais. Même le plus doux des agneaux avait quelque chose dont il pouvait être honteux...
Pour expier tout cela, tu écris inlassablement des romans. Ils ne portent jamais sur tes camarades, tu es bien trop lucide pour tenter pareil exercice... Et puis, tu les connais tous déjà par cœur, alors quel intérêt de ressasser ce que tu sais déjà ? Non, tu préfères écrire sur tous les sujets que tu ignores encore. Dans votre monde à vous, tout était blanc ou noir, il n'y avait pas réellement de teintes entre les deux... La beauté ou la laideur, il ne pouvait subsister rarement un autre choix... Les humains t'ont fait découvrir cette nuance entre les deux, ce gris si particulier qui parfois fait battre ton cœur.

Ici, l'Amour même est laid selon qui vous parle. Il peut être sous toutes les formes, sous tous les aspects... Bien plus que de croquer dans une pomme, c'est la vie qu'il faut savoir tordre parfois pour l'obtenir. Ici, pas de contes où les histoires d'amour qui finissent si bien, avec un amour éternel... Bien sûr, chez vous, il y avait bien Charming pour briser cette illusion-là, mais il fait pâle figure par rapport à certains hommes en ce bas-monde. Alors, tu explores toi-même toutes les pistes à travers ta machine.
Publié sous divers pseudonymes depuis bien des années, on s'amuse de tes protagonistes, on les pleure parfois aussi, mais jamais ils ne laissent indifférent.

Malheureusement pour toi, la nuit passe et le jour se lève. Ce qu'il annonce ne te plaît guère. Il va te falloir sortir, encore une fois. Tu as des pages à poster ainsi que des courses à faire... Alors, tu te lèves avec mollesse de ta chaise de bureau et te diriges vers ta salle de bains. Tu observes quelques instants ton visage, te rases avec une certaine délicatesse. Pour finir, tu détaches la lame du rasoir. Ce qui suit n'a pas de mot pour être décrit, et ai-je vraiment besoin de vous le conter ? Allons, vous connaissez bien assez d'histoires pour que je n'ai pas à vous décrire celle-ci.

Aujourd'hui, et pour un moment encore, Kay ne verra plus. Ce matin, il pleurera avec son propre sang pour se laver de vos pêchés. Soyez reconnaissant, si vous êtes là, c'est grâce à lui.



IRL
no icon
    Pseudo : Citrouille

    Âge : 23 ans

    Comment as-tu découvert le forum ? : Partenaire forumesque !

    Avatar : Alors ! Il s'agit d'une création de Fanlay !

    Dis-moi, tu as lu les règles ? : Oui ! D'ailleurs, il y a un oubli de mot quelque part ahah ! :D

    Autre chose ? : Merci si vous m'avez lu, à tout bientôt j'espère ♥


#3d80a9


Dernière édition par Kay le Mer 27 Mai - 14:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

MessageSujet: Re: J'ai pitié quand je vous vois et reprends espoir quand je vous entends. (Terminée!) Mar 26 Mai - 23:43

Ahh...l'envie et l'admiration s'emparent de moi lorsque je vois ces gens qui ont un style d'écriture si bon TwT
Ce personnage a l'air d'un blasé de la vie, c'est excellent (ou peut etre que j'ai rien compris à la description mentale, en quel cas je m'excuse) xD
Écoute, à cause des caprices de bigby tu es condamné à voir les horreurs dans le cœur des gens, alors je te propose de t'unir à moi pour renverser ce satané clébard :D (et je te déconseille de lire dans mon âme, uhuhuh)

Hum sinon, je te souhaite la bienvenue, je suis le type le plus récent après toi, et comme pour le moment le fow atteint pas son pic d'activité, je te propose de former le front des nouveau actifs, le FNA (quoi ça sonne fn? ), et...en fait je sais pas trop, mais j'ai vraiment envie de rp ici, mais tout m'a l'air endormi ici, faut donner un coup de pouce ^^'
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kay

Kay
Messages : 29

MessageSujet: Re: J'ai pitié quand je vous vois et reprends espoir quand je vous entends. (Terminée!) Mer 27 Mai - 0:18

Ahahah ! Merci beaucoup, ça me touche ! ♥ 
Je ne trouve pas que j'ai un style quelconque d'écriture, je dois bien l'avouer x) 

Ben écoute si je suis validé, on trouvera moyen pour se faire un RP et relancer la machine ! Après, comme pour beaucoup de forums, c'est la période des examens puis des vacances, ça devrait aller mieux ensuite je suppose! *^*

Merci encore ! =D


#3d80a9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

MessageSujet: Re: J'ai pitié quand je vous vois et reprends espoir quand je vous entends. (Terminée!) Mer 27 Mai - 1:24

J'ai foutu un coup de pied dans la caverne du Grand Méchant Loup, mais pour moi, il n'y a aucune entrave à la validation, donc reste le coup d'oeil du Grand Manitou ! ^^

Subtile plume, tout en non-dits et sensibilité, j'ai adoré lire ta fiche, et ravie de voir que vous êtes bien motivés ! :3

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kay

Kay
Messages : 29

MessageSujet: Re: J'ai pitié quand je vous vois et reprends espoir quand je vous entends. (Terminée!) Mer 27 Mai - 1:41

Woh, merci beaucoup du compliment ! J'en mérite pas tant T^T !

Espérons qu'il ne mordra pas du coup ! :D


#3d80a9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

King Cole

King Cole
Messages : 168

MessageSujet: Re: J'ai pitié quand je vous vois et reprends espoir quand je vous entends. (Terminée!) Jeu 28 Mai - 0:15


Tu es validé !

Félicitations et bienvenue parmi nous ♥



Et bien, le voilà le grand manitou ! Et ma foi, il n'a rien à redire à cette superbe fiche. C'est un Kay torturé, comme on l'aime, et avec une bien jolie plume ! ;)
Restez alerte, mon cher Kay, qui sait... Le shérif pourrait avoir besoin de vos services bientôt ! Évitez de vous  crever les yeux trop vite !

-----

Félicitations ! Tu es validé ! Tu peux donc, d'ores et déjà aller farfouiller dans les sections RP ou faire une demande ici ! Toutefois nous te conseillons d'aller faire tes mémoires question de t'organiser un peu et être complètement prêt pour RP ! Si tu n'y es pas déjà été, cours t'amuser au Flood ! Des tas de jeux amusants et d'autres sujets de discussions sympathiques t'y attendent. Si tu dois déjà partir pour un temps indéfinis - car oui, c'est possible - poste dans les absences par respect de tes partenaires rp. Reviens-nous vite !

BON JEU !



Prières de ne pas envoyer de MPs aux comptes PNJ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: J'ai pitié quand je vous vois et reprends espoir quand je vous entends. (Terminée!)

Revenir en haut Aller en bas
 

J'ai pitié quand je vous vois et reprends espoir quand je vous entends. (Terminée!)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Aimez vous lire ?
» avez vous une bonne estime de soi ?
» Devoir de Sortilèges ou comment ne pas rougir devant une aussi jolie fille ? [PV Olivia E. Fowler - Samaël Smith]
» Quand on cherche , on trouve . Mais pas forcément ce qu'on cherchait . [ avec Nuage d'Espoir ]
» MR. HRM Ҩ je vous déclare maintenant mari et femme, vous pouvez actualiser vos statuts facebook.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Book of Fables :: Personnage :: L'Armistice :: Armistices Validées-