RSS
RSS
lienlien



Encouragez-nous toutes les deux heures ! ♥
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 James L. Hook

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

MessageSujet: James L. Hook Ven 9 Jan - 17:36

James Loyd ♚ Hook

« Il n’y a pas de méchants, il n’y a que des malheureux. »


Informations
no icon

    Origine : Peter Pan de J. M. Barrie.

    Cycle d'Âge : Adulte

    État de croissance : Non finie

    Groupe : Noble

    Métier : Rentier – Chef Mafieux

    Race : Humain





PersonnalitéCaractéristiques

«  Capitaine, mon capitaine... »
Qui ne connaît pas l'affreux Capitaine Crochet? Actuellement bien plus apprécié qu'il ne l'a été, il garde néanmoins d'importants stigmates du passage d'un monde à l'autre...
Au royaume de Fables, il était un capitaine violent, sa cruauté, même à l’égard de ses alliés, est légendaire, et il n’hésitait pas à exécuter lui-même ses hommes à la moindre « faute de bon ton » comme il l'exprimait si bien, mais beaucoup ignore la véritable histoire du capitaine si cruel, de sa phobie du temps, de son amour inconditionnel des femmes et de sa haine contre l'asservissement sous toutes les formes.
De nos jours, Hook à abandonné les cheveux et style grand siècle pour arborer un look plus dandy chic qui puisse se mêler aux communs sans trop attirer l'attention. Poli, soigné, minutieux, gentleman, il fait parti de ces hommes qui soignent apparence comme verbe.
Il est bien moins craint qu'autre fois et bon nombre de personnes, surtout les pauvres, voient en lui un bienfaiteur. En effet, bien que gérant dans les milieux mafieux, il lutte avec force contre toutes les formes d'asservissement comme il l'avait fait dans sa prime jeunesse contre la traite des noirs. Ainsi, trafique d'êtres humains – ou fable – et trafique de drogue sont ses ennemis mais néanmoins il continue de pratiquer une forme de piraterie sous son actuel dessin, à savoir vol à main armé. Oui, Grand Banditisme, Vol à main armé, Raquette, tels sont les chez d'inculpation qui sont marqués au fer rouge sur le dossier du « Gang des Pirates » qu'il dirige.

Mais une partie de son argent ainsi collecté arrive souvent dans les mains de foyer de prostituée pour les aider à sortir de cette misère. Néanmoins, son apparence, sa jambe traînante et son bras droit mécanique font de lui au physique terrifiant surtout auprès des enfants qui ne comprennent pas la souffrance constante qu'il endure, créant ainsi à leur encontre une véritable animosité.

Ainsi, d'un niveau relation humaine, Hook est un homme d'honneur et de goût qui prend non seulement soin de ses associés mais surtout les manies d'une main de fer enrobant néanmoins facilement de sucre ses propos pour qu'il puisse passer sans le moindre problème, d'ailleurs là où en privé il sait se montrer chaleureux, bienveillant, en publique il affichera un air froid et dur. Les seuls personnes qui l'affecte vraiment et peuvent le manipuler sont les femmes et cela depuis son premier amour, celle qu'il ne saura jamais oublier, la sultane Ananova.

Ainsi pour conclure, l'on peu dire que dans une vision manichéenne du monde, force est de constater que l'on ne peut classer Hook dans le côté des gentils, mais il serait faux de le qualifier de méchant malgré ses exactions. Il est juste un homme lutant pour sa liberté et celle des autres avec quelques petits problèmes émotionnels. Comme la peur de vieillir, tragique destin et fatalité qu'est la mort qui l'attend.



• Physiquement atypique : Langue bifide. Main et avant bras gauche arrachés, remplacés par un ensemble mécanique. Jambe gauche déchiquetée durant sa deuxième rencontre avec Tick Tock Croc ce qui le force à boiter de façon prononcer et à tenir sur une canne pour marcher – magnifique œuvre d'art au pommeau en ivoire représentant un crâne borgne – à cela il faut ajouter des yeux d'un bleu myosotis.

• Détails marquants : Outre ses blessures, sa main manquante et sa jambe traînante, Hook fume le cigare au moins autant que le Shérif fume ses cigarettes. Il embaume également l'air marin et porte toujours des vêtements d'une mode certes dépassée, mais toujours très classe. Les années 40 semblent lui convenir et il adore porter le borsalino. Doit on également noter qu'il a le sang jaune? Vu de son propre sang qui le pousse dans une terreur paralysante. On notera par ailleurs une véritable phobie du temps qui passe, ainsi Hook – ou le capitaine comme on l'appel – ne possède aucune horloge et a en horreur les enfants qui lui rappel sa vie qui s'est déjà écoulé.

• Attitudes : Hook à l'expression du dandy froid, mais soyez une femme et il sera au petit soin, véritable gentleman. Soyez par contre un proxénète et c'est la planche qui vous attend!

• Vie actuel : Hook a peur de vieillir et de mourir, ainsi il passe tout les matins plusieurs heures à prendre soin de sa peau, de ses rides. On chuchote même qu'il a déjà essayé du botox. Tout cas est il qu'il vit au dernier étage d'un imposant bulding et que ceux qui le trahissent finissent balancer par le balcon, façon supplice de la Planche. On peut également souvent le voir dans des centres de désintoxication ou pour femmes battues à la recherche de seconde chance à offrir, seconde chance étant souvent de travailler pour lui.


Magie | Capacités


Ad vitam aeternam : Hook est immortel mais pas éternel, comprenez ainsi qu'il ne peut pas mourir, mais coupez lui une main et elle ne reviendra pas, bien que cela ne peu pas le tuer. Ainsi également il vieilli, lentement et inexorablement jusqu'à devenir un cadavre ambulant.

Voix d'Or : Tout contrat effectué avec Hook doit être tenu sinon le parti ayant fauté vieillira de vingt ans et l'autre rajeunira de deux années. Oui, c'est ainsi que Hook s'assure de rester jeune, par cette magie qu'il a appris en explorant le continent noir à bord de la Sorcière, vaisseau de son père. Néanmoins il peut jouer sur les termes du contrat, ainsi, il a déjà promis à Clochette de ne pas poser un doigt – ou un crochet – sur Peter Pan, il le fait... Mais cela ne l'empêche pas de poser ensuite une bombe dans le repaire de ce dernier, cela n'étant pas stipulé dans le contrat...



Passage RP


    Le vent froid de la nuit balayait King Street comme un paysagiste passant sa souffleuse sur les chemins de pavé de Central Park, soulevant les feuilles, faisant voltiger les papiers qui s'agitaient comme des couples de valseurs.
    Une imposante cadillac des années 50 noires aux vitres teintés roulait dans la rue, le son du moteur rappelant un loup entrain de dormir, elle remontait l'avenue comme un requin à la recherche de sa proie qu'elle trouva enfin. Elle était plutôt belle, avec son petit mètre soixante, ses cheveux courts, son nez retroussé, ses tâches de rousseurs, elle avait l'air d'une gamine engoncé dans des vêtements de putes. La jupe courte, le décolleté plongeant, elle faisait le tapin comme tout les soirs, pauvre commun enchaîné au besoin d'argent et à un mac trop violent. L'imposant véhicule s'arrêta devant elle, la vitre se baissa un peu, une voix s'éleva, elle semblait chaleureuse et avenante :


    -Mademoiselle, je vous en prie, entrez s'il vous plaît.
    -Je... … D'accord.

    Jetant un coup d'oeil à droite puis à gauche dans la rue déserte, la jeune femme entra sans rien dire dans la voiture, espérant que l'homme n'aurait pas trop de désire tordu. Une fois dedans, elle ne put qu'apprécier la chaleur de l'endroit à l'opposer du froid de la rue. Elle regarda l'homme et le reconnu, c'était celui qui avait déjà était chercher deux de ses amies, on les avait jamais revu! Elle frissonna légèrement et ses yeux bruns l'observèrent. Il n'était pas laid, loin de là au contraire, il avait une certaine prestance, comme tout droit sorti d'un film noir des temps de la prohibition. Son visage néanmoins semblait dur malgré la douceur azur de ses yeux mais sa main, sa main droite semblait être un monceau de ferraille, comment s'était il fait cela? Elle frissonna un peu plus en remarquant le holster d'épaule qui abritait une arme à feu sous sa veste. Elle voulu un instant crier mais une voix pourtant un peu plus chaleureuse s'éleva de la bouche de son partenaire inopiné :

    -Mademoiselle, je vous en prie. N'ayez pas peur je suis là pour vous aider.

    L'homme s'approcha un peu, dévoilant son visage finement ciselé malgré les marques du temps et d'une vie probablement rude. La jeune femme commença à bafouiller et la main valide de son interlocuteur se sépara d'une cane qu'elle n'avait pas encore remarqué pour se poser avec délicatesse sur sa main. Il continua :

    -Je vous en prie mademoiselle, je vous prie de croire en ma bienveillance.
    -Je... Je... Oui...
    -Bien... Je vais vous expliquer ce qui va se passer. Nous allons vous déposer à un foyer d’accueil pour jeune femme sans abris avec un pécule. Vous y retrouverez vos amies et pourrez recommencer une nouvelle vie loin de la servitude de votre métier.

    Sortir de la prostitution? Jamais elle n'avait pensé à une chose telle, non, elle n'avait pas imaginé cela possible. Ses mains se serrèrent presque malgré elle en se saisissant celle de l'inconnu. La joie, oui elle était ivre de joie, mais la joie soudainement s'effondra par la réalité :

    -Mais! Mais Big D! Jamais il ne me laissera partir! Ja...
    -Mademoiselle, restez calme. Monsieur Big D et moi même avons longuement discuté et... Après m'avoir désappointé.

    Une voix, celle du chauffeur s'éleva, elle était un peu haut perché, presque agaçante.

    -Ho ça oui Monsieur Hook n'aime pas être désappointé! Couic la Planche! Le grand vol!
    -TAISEZ VOUS MONSIEUR MOUCHE !

    Le chauffeur sembla s'enfoncer dans son siège alors que le visage de Hook s'était figé dans une expression violente de colère. Comme si avoir osé s'être invité dans une conversation était un crime de lèse majesté. L'homme reporta son attention sur la jeune femme et sorti une liasse de billet qu'il lui tendit avant d'ajouter :

    -Vous ne craignez plus rien mademoiselle.

    La voiture commença soudainement à ralentir, comme si le vent cessait de souffler dans les voiles. Hook ouvrir la porte et désigna de sa main mutilée une rue puis repris de sa voix suave, la jeune femme remarquant enfin que jamais elle n'avait trouvé plus cosy et chaleureux ce véhicule que n'importe qu'elle autre lieu de sa vie :

    -Deux rues plus loin il y a le foyer dont je vous ai parlé. Allez y et reconstruisez une nouvelle vie. Ho et, Alors qu'il lui laissait prendre l'argent dans ses petites mains abîmées par le froid, il retira sa veste et lui tendis, il fait froid dehors, prenez ceci aussi je vous prie, je regretterai que vous tombiez malade.

    La jeune femme resta un instant silencieuse, abasourdi par cette déferlante de gentillesse et enfila la veste trop grande pour elle en sortant de la voiture. Elle n'avait plus froid et le vêtement portait en lui une odeur d'embrun, lui rappelant la mer, elle serra la veste comme si cela avait était sa première peluche, bénissant silencieusement son étrange bienfaiteur. Elle s'apprêta à lui dire quelque chose de gentil pour le remercier quand elle remarqua une tâche cramoisi sur le veston de l'homme :

    -Ho Mon Dieu! Mais vous saignez ! Il faut vous amener à l’hôpital ! Qu...
    -Ne vous inquiétez pas mademoiselle, ce n'est rien, Monsieur Big D. et moi même avons eu quelque désaccord, ne vous inquiétez pas. Je vais bien.

    Ne sachant trop quoi dire ou quoi faire, la délicieuse brune hocha la tête lentement et gratifia celui qui venait de changer sa vie d'un « Merci monsieur » à quoi Hook répondu d'un léger hochement de tête avant que la voiture ne reparte comme un navire quittant le port.


***

    La voiture retournait vers le « navire » comme ils l'appelaient, lieu de rencontre et surtout repaire du gang des pirates. Le conducteur ne put s'empêcher de lancer à son passager arrière :

    -Jolie brin de fille mon capitaine...

    Ce dernier ne lui répondit pas, son regard se perdait sur le paysage qui défilait à l'allure de la vitesse du véhicule, oui, il avait les yeux perdu dans le vide alors qu'il sortait un nouveau cigare à allumer. Il avait tant à faire.




IRL
no icon
    Pseudo : Ulysse

    Âge : 25

    Comment as-tu découvert le forum ? : google

    Avatar : Dr. A. Luthor – Marvel Earth One

    Dis-moi, tu as lu les règles ? : oui

    Autre chose ? : non





Dernière édition par James L. Hook le Ven 9 Jan - 20:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: James L. Hook Ven 9 Jan - 18:43

Toi, tu va souffrir, mon vieil ami ! 8D

Milles fois bienvenue ! OMFG
Moi qui attendais un Hook depuis un baille, je suis super content de voir mon repas préféré débarquer enfin ! Joli fiche, au passage et j'espère que tu te plairas sur le forum ! o/
(et j'exige un rp le plus tôt possible, aussi... j'ai faim...) XD
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: James L. Hook Ven 9 Jan - 20:03

Hello Capt'ain, et Bienvenuue !
Chouette personnage tout en ambiguïté. Je ne sais pas si je dois saluer ta présence ou te craindre - plutôt la deuxième option à mon avis, mais le challenge c'est vraiment top héhé ... :p

Amuses-toi bien parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

King Cole

King Cole
Messages : 168

MessageSujet: Re: James L. Hook Sam 10 Jan - 0:57


Tu es validé !

Félicitations et bienvenue parmi nous ♥



Intéressant, ce développement que tu as donné à Crochet ! Tu as toutefois su garder la base du personnage, à savoir un homme parfois caractériel, plutôt coquet de ce que je vois et terriblement effrayé à l'idée de vieillir... ça me convient donc parfaitement ! J'espère que tu t'amuseras bien parmi nous et surtout, attention au crocodile qui hante les sous-sols de cette ville...

-----

Félicitations ! Tu es validé ! Tu peux donc, d'ores et déjà aller farfouiller dans les sections RP ou faire une demande ici ! Toutefois nous te conseillons d'aller faire tes mémoires question de t'organiser un peu et être complètement prêt pour RP ! Si tu n'y es pas déjà été, cours t'amuser au Flood ! Des tas de jeux amusants et d'autres sujets de discussions sympathiques t'y attendent. Si tu dois déjà partir pour un temps indéfinis - car oui, c'est possible - poste dans les absences par respect de tes partenaires rp. Reviens-nous vite !

BON JEU !

©Didi Farl - Never Utopia


Prières de ne pas envoyer de MPs aux comptes PNJ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: James L. Hook

Revenir en haut Aller en bas
 

James L. Hook

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tic Tac ~ Time's up! ๑ James M. Hook (Alias le Capitaine Crochet) ๑
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» Davy James' Fiche technique
» With Aristide's return comes hope (Selma James, widow of C.L. R. James)
» All i wanted was you [PV James Stanford]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Book of Fables :: Archives :: Witching Well :: Vieilles Armistices-