RSS
RSS
lienlien



Encouragez-nous toutes les deux heures ! ♥
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Little Nemo | Where nothing really is exactly what it seems

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

MessageSujet: Little Nemo | Where nothing really is exactly what it seems Sam 3 Jan - 18:31

Little ♚ Nemo

« What kind of dream will you dream, Little Nemo ? »



Informations
no icon

    Origine : "Little Nemo in Slumberland" de Winsor Mac Cay.

    Cycle d'Âge : Enfant.

    État de croissance : Indéterminé.

    Groupe : Citoyens.

    Métier : Aucun.

    Race : Humain.



PersonnalitéCaractéristiques

Rêveur et espiègle sont les deux mots qui représente le mieux Nemo. Ce petit garçon fable abandonné qui fut trouvé dans la rue et adopté par un couple mundane à New York pendant les années 1900 possède un tempérament de feu. Curieux et enthousiaste, Nemo rêve d'aventures fantastiques depuis son plus jeune âge et a toujours été du genre à ne pas tenir en place. C'est un petit garçon dynamique mais qui reste relativement timide avec les inconnus et n'est pas non plus un sale gosse. Au contraire, en général, il a été très bien élevé par ses parents mundanes mais par contre son plus gros défaut est sa curiosité maladive et sa difficulté à suivre les interdictions. Ce n'est pas vraiment un mauvais bougre en soit, car il regrette très souvent ses actes quand il désobéi et ne le fait pas par plaisir contre l'autorité parentale mais vraiment à cause de son désir de savoir toujours tout sur tout.

C'est un garçon courageux néanmoins qui est toujours prêt à réparer ses erreurs quand il est allé trop loin et n'hésite pas à aller au secours de ses amis quand ils sont en danger. Il est toujours souriant et joyeux, s'émerveillant de tout et de rien quand il découvre de nouvelles choses. Et même quand il est un peu déprimé, surtout vue les récents événements qu'il a subi, il trouve toujours la force de continuer à avancer.
Nemo est donc un enfant passionné et un véritable petit prince en devenir, si seulement il ne se faisait pas si facilement influencer par les mauvaises personnes et qu'il ne s'occupait pas des affaires des autres.


• Icarus, un écureuil volant portant un casque d'aviateur sur la tête, accompagne Nemo partout où il va. Il est doté d'un comportement plutôt espiègle et capricieux, un caractère qui se rapproche fortement de celui de son maître. Il est très attaché à Nemo et est prêt à le protéger en toute circonstance malgré sa petite taille. Il parle de façon plutôt rudimentaire et en général, seul Nemo arrive à le comprendre.

• En enfant qui se respecte, Nemo est un énorme gourmand. Ne laissez jamais traîner de confiseries ou de pâtisseries dans les parages où vous risquez de le voir débarquer pour tout dévorer.

• Il est un grand passionné d'aviation et c'est tout naturellement qu'il s'est découvert une attirance pour les nouvelles technologies qu'il a réussi à apprivoiser plutôt facilement. C'est un fanatique de jeu vidéo.

• Les cheveux noirs de Nemo semblent être naturellement en bataille et aucun peigne n'a réussi à en venir à bout jusque là.

• Nemo fait une fixation plutôt étrange sur les pyjamas. Si il pouvait, il en aurait une collection complète avec différents motifs et différentes couleurs. Et il en est de même des housses de couette...

• Ayant vécu en enfant des rues pendant quelques temps, il est relativement autonome et peut subvenir à ses besoins tout seul. Il a également parfois une certaine maturité d'esprit relativement surprenante.

• Ayant été adopté tout bébé par un couple mundane pendant les années 1900 à New York, il n'est pas au courant de tout ce que signifie être fable et ignore même qu'il y en a d'autre qui vivent dans sa ville. Mais cela lui donne une compréhension des mundies beaucoup plus poussée que ses pairs.

• Nemo n'aime pas vraiment les filles. Il les trouve ennuyantes et rébarbatives. Sans parler de leur horrible propension à vouloir jouer à des jeux stupides comme la poupée ou le papa et la maman ! Sérieusement, en plus elles veulent tout le temps faire des bisous !

• Actuellement, il vit dans son ancienne maison qui est aujourd'hui abandonnée dans le vieux New York.


Magie | Capacités

• Sceptre du Roi Morpheus : Un Sceptre doré aux propriétés magiques et la puissance remarquable, capable de faire jaillir des rayons de lumière puissante qui réussi à défaire le roi des cauchemars des siècles de cela. Cependant, le roi a disparu avant de donner la formule pour s'en servir à son héritier : Nemo. Ce dernier ne sait donc pas ce servir du sceptre mais ce dernier s'illumine parfois légèrement pour prévenir de la présence de cauchemars dans les parages.

• Clé de Slumberland : Une clé d'or ornée d'un magnifique dragon qui permet d'ouvrir toutes les portes du monde des rêves. Enfin, sur le papier. En vérité, elle peut changer n'importe quelle porte en un passage vers Slumberland ce qui est à la fois très pratique pour se déplacer d'un lieu à un autre vu la nature du monde des rêves, mais également périlleux car il attire l'attention des cauchemars.

• Somnanbule Rêveur : En tant qu'héritier du trône du roi Morpheus, Nemo possède quelques affinités avec les rêves. Par exemple, tout comme dans un rêve, il peut altérer une petite partie de la réalité : être plus agile et adroit que dans la réalité, modifier des objets précis pour qu'ils ne soient plus régis par la physique (faire léviter ou marcher son lit par exemple), se rendre banal aux yeux des mundanes au point qu'ils le remarquent à peine (comme quand on rêve et qu'on croise des gens dont on ne parvient pas à distinguer le visage ou l'identité, un peu comme un flou). Cependant, il contrôle mal ses capacités de Rêveur et tout cela reste plutôt des traits de sa nature qu'un vrai pouvoir à proprement parler.


Passage RP

La salle de bal qui quelques minutes plus tôt résonnait des milliers de pas et de musique endiablée était à présent remplie d'un silence de plomb. Les lumières s'étaient éteintes et la féerie avait été chassée de ce lieu par une nappe sombre de fumée noire comme l'ébène.
Bientôt, le peuple de Slumberland tétanisé commença à retrouver usage de la parole et de ses jambes, revenant timidement pour essayer de chercher des yeux une trace de leur tant aimé souverain. Mais Morpheus n'était plus, tout comme l'amas visqueux et noir comme de l'encre qui s'était saisi de lui. Il n'y avait à leur place que le néant, et cette fumée âcre qui s'évanouissait peu à peu, comme si rien ne s'était passé.
Un cri déchira le silence. La princesse Camille s'effondra sur les marches qui descendaient vers la piste de danse où avait disparu son père, pleurant à chaude larmes. Le professeur Genius porta une main à son front moite de stupeur tout en reculant d'un pas, se servant d'une des imposantes colonnes de marbre pour se soutenir.

- Un cauchemar... Mais comment est-il entré ? balbutia-t-il alors que les invités commençaient à pousser des plaintes et à s'exclamer devant la perte de leur souverain. Icarus, l'écureuil volant, se précipita vers son petit maître afin de se réfugier sur son épaule, craignant les actions à venir. Ce dernier, Nemo, restait estomaqué et sans voix. Le sceptre du roi toujours entre ses mains, car il avait tenté de le lui donner afin qu'il puisse se défendre face au cauchemar, le garçon d'à peine huit ans portait les vêtements de cérémonie de Slumberland: une veste à queue de pie bleu roi orné d'épaulettes et tissé d'or précieux, un pantalon blanc et des bottes hautes noires en cuir.

- Qui a ouvert la Porte Interdite ?! s'exclama le professeur, ayant repris un peu contenance et, fronçant ses sourcils gris broussailleux, cherchant le responsable de ce crime. Nemo eut un frisson qui lui parcourut l'échine alors qu'il prenait une inspiration coupable. Les exclamations commencèrent à fuser mais personne ne semblait tourner leurs regards vers le jeune prince. Non, tout le monde se tourna vers le mécréant le plus connu du royaume, le fourbe Flip. Ce dernier, un petit homme rondouillard habillé comme un mendiant, reculait de quelques pas face à l'agitation, son cigare toujours en bouche malgré tout et son chapeau haut de forme dépareillé manquant de tomber de sa tête dans sa nervosité.

- C'est lui le responsable ! s'exclama une noble gironde engoncée dans une robe bleu.
- Attrapez le ! rétorqua un autre en s'adressant aux gardes bariolés non loin. Ces derniers s'exécutèrent sans demander leur reste, se dirigeant vers Flip d'un air menaçant en le pointant de leurs hallebardes. Mais Flip, terrifié, n'était pas du genre à se laisser accuser à tort. Même si il était en partie responsable de ce qui était arrivé, car il avait convaincu son acolyte d'agir, il n'était pas celui qui avait agis.

- Eh, ne m'accusez pas ! C'est Nemo le responsable ! rétorqua-t-il en balbutiant et en pointant le jeune prince du doigt. Ce dernier poussa une exclamation estomaquée par la trahison de celui qu'il croyait être son ami.

- Non ! Flip !
- Je l'ai vu de mes propres yeux !
- Non, c'est faux ! Flip est coupable !
- Mais c'est Nemo qui avait la clé !


L'assistance poussa une exclamation de stupeur alors qu'ils se tournaient tous vers le prince, se dernier portant une main à la grosse clé d'or autour de son cou. Le professeur et la princesse tournèrent un regard surpris mais déçu vers Nemo, n'arrivant pas à concevoir qu'il ait pu les trahir, prononçant son prénom en un soupir.
Le garçon recula, serrant le sceptre royal contre lui comme si c'était sa seule façon de se protéger.

- Non ! Non, ce n'est pas moi ! Ce n'est... balbutia-t-il pour essayer de se justifier. Mais les regards de tous étaient vissés sur lui, car il était en effet le seul techniquement capable d'ouvrir la Porte Interdite qui retenait le Roi des Cauchemars. Les ombres des nobles commencèrent à se faire menaçante autour du garçon qui reculait et se heurta bientôt à un mur. Icarus, sur son épaule, s'était réfugié derrière sa queue, tremblant de peur.

- Non... continua-t-il de gémir alors que des doigts accusateurs se pointaient vers lui, et que les gardes royales s'approchaient menaçant, accompagnés des nobles en colère et horrifié face à une telle trahison. Il entendait les murmures indignés et apeurés qui craignaient déjà une attaque de cauchemars sur le royaume, qui accusaient Nemo de plonger le royaume jusque là intacte entre les griffes de l'Adversaire. Et surtout, son nom. Répété encore et encore. De la déception, de l'accusation. Le monde jadis si merveilleux et resplendissant de joie étaient devenu sombre et froid pour le pauvre petit qui se ratatinait sur lui même, au bord des larmes.

- Nooooooon !!! hurla-t-il au comble du désespoir alors qu'il se réveillait en sursaut, haletant et couvert de sueur. Le vide et le silence de sa chambre lui fit comprendre que c'était terminé, mais il mit un temps avant de réaliser.

- Pfiouuu... Ce n'était qu'un rêve... soupira-t-il rassuré. Mais sa joie fut brisée quand il sentit le contact du métal froid contre sa jambe, et qu'il retira de ses draps le sceptre étincelant du roi Morpheus. Et alors qu'il observait Icarus à côté de lui qui dormait paisiblement, il perçu distinctement une voix qui appelait son nom dans le lointain. Et cette voix... c'était le roi Morpheus. Nemo sauta hors de son lit pied nu et en pyjama et ouvrit la porte de sa chambre, jetant un regard dans le couloir. La voix retenti à nouveau, plaintive et se répercutant en écho sur les murs.

- Roi Morpheus ? Où êtes vous ? demanda-t-il avec inquiétude. Mais la voix ne lui répondit que par un nouveau soupir, et Nemo descendit les marches de bois grinçantes jusqu'à la cuisine. Car derrière la porte des rayons de lumière irréelle était visible. Il entrebailla la porte et vit l'origine de cette lumière : le garde manger où sa mère avait accroché une note à l'égard de Nemo qui avait souvent tendance à voler ses tartes en douce : "N'oublie pas ta promesse !". Cette phrase retentit dans l'esprit de Nemo comme un coup de poignard dans son cœur d'enfant à l'idée qu'il avait trahi la confiance du roi qui lui avait tant offert. Si seulement il ne s'était pas laissé influencer par cette racaille de Flip ! Mais il n'eut pas le temps d'y songer que le placard grandissait jusqu'à heurter le plafond de la cuisine dans un grand fracas avant de s'ouvrir d'un coup, déversant le liquide visqueux et noirâtre caractéristique du cauchemar. Nemo poussa un cri de détresse et tenta de s'enfuir alors qu'un rire démoniaque retentissait dans la maison.

- Maman !!! Papa !!! hurla-t-il à plein poumon quand la créature d'encre l'attrapa par la cheville et le traîna en arrière avant de le saisir complètement.
- Pauvre petit prince... Le rêve est fini pour toi... susurra la voix rocailleuse du roi des cauchemars. Je t'ai laissé en vie car tu as ouvert la porte de ma cellule, mais tu vivras dans la crainte et le remord pour le reste de tes jours... Tu ne trouveras plus le repos jusqu'à ce que le sceptre et Slumberland soit à moi... et je t'ai réservé une surprise de choix...

Le rire retentit à nouveau dans l'esprit de Nemo alors qu'il se réveillait à nouveau en sursaut. Mais ce n'était pas une bonne chose, malgré tout. L'enfant était assis au milieu de sa chambre, remplie de vieux cartons, les papiers peints jaunis et arrachés par endroit. Il n'y avait pas de lit duquel il serait tombé et surtout pas de voix maternelle qui lui demanderait pourquoi il criait. Non, il n'y avait que le silence autour de Nemo. L'enfant grelottait de froid dans son pyjama blanc et secoua doucement Icarus à ses côtés pour le réveiller. L'écureuil bailla bruyamment avant de se redresser, poussant une exclamation surprise en voyant l'état de la chambre.

- Icarus..? On rêve encore, tu crois..? demanda timidement Nemo en se redressant. Il avait mal partout, était transi de froid et éternua quand un nuage de poussière se souleva du sol alors que Icarus venait se réfugier sur l'épaule de son maître. Le garçon sortit, la porte de sa chambre tenant à peine sur ses gonds et descendit les marches en appelant doucement ses parents, inquiet. Mais personne ne lui répondit. Il arriva dans le salon, où la fenêtre en bow-window était couverte de planches qui laissaient à peine passer la lumière électrique à l'extérieur. Là il y avait encore du mobilier, mais tout était recouvert de bâches blanches poussiéreuses. Nemo fouilla toute la maison mais en vain. Alors il essaya d'ouvrir la porte d'entrée mais évidemment cette dernière était solidement verrouillée. Un instant, il s'assit sur le vieux sofa qui tombait en ruine, soupirant en essayant de comprendre ce qu'il se passait mais une sirène de police le tira de sa rêverie, le faisant sursauter et Icarus avec lui.

- Qu'est-ce que c'était ?! s'exclama-t-il en se dirigeant vers la fenêtre qu'il ouvrit en essayant de voir à travers les planches de bois. Finalement, n'arrivant à rien distinguer, il remonta en haut et trouva une fenêtre qui n'avait pas été condamnée, celle de la chambre de ses parents. Il ouvrit les volets qui s'effondrèrent presque à force de ne pas avoir été utilisés et la lumière des néons agressèrent ses rétines.
Dehors, il y avait des buildings immenses qui atteignaient le ciel, couvert de lumières de toutes les couleurs, des voitures qui vrombissaient et passaient à toute vitesse, et des gens dans la rue qui étaient habillés étrangement : des femmes en pantalon et des hommes avec des cheveux longs. Nemo resta estomaqué devant ce spectacle. Le New York des années 1900 était loin. A présent, il se trouvait dans les années 80 et ses parents adoptifs mundanes étaient morts depuis longtemps.



IRL
no icon
    Pseudo : Domnorian (encore et toujours).

    Âge : 22 piges !

    Comment as-tu découvert le forum ? : Grâce à Jean-Robert.

    Avatar : Hiro Hamada de Big Hero 6 (et Little Nemo, bien évidemment).

    Dis-moi, tu as lu les règles ? : Nan, je les ai mangé.

    Autre chose ? : Je suis le double compte d'un gros croco. Ha et accessoirement, j'espère que tout est bon dans ma fiche !

code © TahlyRosebud
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Little Nemo | Where nothing really is exactly what it seems Sam 3 Jan - 21:28

*tire les joues de Nemo* (re)Bienvenue sale gosse ! Gay pride
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Little Nemo | Where nothing really is exactly what it seems Sam 3 Jan - 23:27

Merci, papa ! 8D *sort*
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Little Nemo | Where nothing really is exactly what it seems Sam 3 Jan - 23:29

ENFIIIIIIIIIIIIN Let me LOVE YOU

Bienvenue petit truc ! Yiss !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Little Nemo | Where nothing really is exactly what it seems Dim 4 Jan - 16:02

Merci, papa numéro 2 ! 8D *va avoir très vite une très grande famille* XD
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Little Nemo | Where nothing really is exactly what it seems Dim 4 Jan - 16:33

Re-bienvenue ! Il est adorable ce Nemo, et je sens qu'il va avoir de belles relations avec Peter Pan et notre marchand de sables, Ole.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Little Nemo | Where nothing really is exactly what it seems Dim 4 Jan - 16:35

Merci, Kaa ! Je l'espère aussi ! 8D *fais câlin au serpent en lui tapotant la tête*
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Little Nemo | Where nothing really is exactly what it seems Dim 4 Jan - 18:06

Frère de pyjama, je plussoie Kaa, on va s'entendre B) hâte de voir ce que ça va donner in-rp !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Little Nemo | Where nothing really is exactly what it seems Dim 4 Jan - 18:41

Ole, je propose qu'on créé la confrérie des pyjamas sacrés si ça te branche ! Et tout le monde devra se plier devant notre supériorité ! o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar

King Cole

King Cole
Messages : 168

MessageSujet: Re: Little Nemo | Where nothing really is exactly what it seems Dim 4 Jan - 19:12


Tu es validé !

Félicitations et bienvenue parmi nous ♥



Comme tu as bien répondu à mes questions par MP, que t'as bien réfléchis à tout ce qu'impliquait l'histoire particulière de ton personnage, il ne me reste qu'à te valider et te souhaiter la re-bienvenue parmi nous ! J'aime beaucoup ce que tu as fait de ce personnage et tu m'as fait découvrir une histoire que je ne connaissais pas. Bref, tu connais déjà le chemin, j'espère que tu t'amuseras bien avec ce personnage.

-----

Félicitations ! Tu es validé ! Tu peux donc, d'ores et déjà aller farfouiller dans les sections RP ou faire une demande ici ! Toutefois nous te conseillons d'aller faire tes mémoires question de t'organiser un peu et être complètement prêt pour RP ! Si tu n'y es pas déjà été, cours t'amuser au Flood ! Des tas de jeux amusants et d'autres sujets de discussions sympathiques t'y attendent. Si tu dois déjà partir pour un temps indéfinis - car oui, c'est possible - poste dans les absences par respect de tes partenaires rp. Reviens-nous vite !

BON JEU !

©Didi Farl - Never Utopia


Prières de ne pas envoyer de MPs aux comptes PNJ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Little Nemo | Where nothing really is exactly what it seems

Revenir en haut Aller en bas
 

Little Nemo | Where nothing really is exactly what it seems

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» NEMO + nage droit d'vant toi.
» Maison de Riiko
» Take a breath, take it deep (05/07 à 22h34)
» Tu veux badder ? Viens voir Nemo ! 8D
» 20 000 LIEUES SOUS LES MERS (films)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Book of Fables :: Archives :: Witching Well :: Vieilles Armistices-