RSS
RSS
lienlien



Encouragez-nous toutes les deux heures ! ♥
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Crock Tickner | Tick Tock! Here comes the Croc!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

MessageSujet: Crock Tickner | Tick Tock! Here comes the Croc! Lun 17 Nov - 12:42

Crock ♚ Tickner

« He's just food to me. And once I get a taste, I want the rest of the meal. You know what I mean? »

Informations
no icon

    Origine : "Peter Pan" de James Barrie, et autres contes ("Les Mauvais Amis" et "Le Scorpion et le Crocodile").

    Cycle d'Âge : Adulte.

    État de croissance : Terminé.

    Groupe : Brigand.

    Métier : Mercenaire.

    Race : Crocodile marin.



PersonnalitéCaractéristiques

Brutal, animal, cruel et féroce, sont quelques exemples des nombreux termes que les Fables utiliseront pour décrire l'énorme crocodile. Poussé par ses instincts primaires, Crock ne songe qu'à sa survie et a toujours été un solitaire, le seul de son espèce qui demeure, impassible et visiblement incapable de mourir. Il a toujours chassé avec férocité les gens qui cherchaient à s'approcher, trop souvent trahi ou manipulé. Car oui, le crocodile n'est pas devenu cruel par choix mais bien par nécessité. Souvent, il a voulu venir en aide à d'autres animaux quand il n'avait pas faim. Mais toujours, ils avaient peur de son aspect reptilien effrayant et de sa taille impressionnante. On l'a chassé, meurtri et traité comme le pire des monstres et ce sans réelle raison. Et le crocodile, couvert de cicatrices et de plaies, a décidé de se renfermer sur lui même, se dissimulant dans son repaire et dévorant tout ceux qui croisaient son chemin, prenant ainsi complètement le rôle qu'on lui avait attribué à sa naissance.

Quelques uns à Neverland connaissait pourtant sa vraie nature, et avaient réussi à attendrir son cœur de pierre. Les sirènes tout d'abord, avec leurs chants mélodieux, mais aussi Peter Pan avec le son de sa flûte. Oui, la musique adoucit les mœurs du titan. C'est donc sous cet imposante carapace de haine et de cruauté sauvage que se dissimule le véritable mental du prédateur. Contrairement à ce que les gens pourraient penser d'une bête, Crock est loin d'être sans cervelle. C'est un observateur, dissimulé dans les eaux troubles jusqu'à ce qu'on ne voit que ses yeux en dehors de la tourbe, fixant sa proie et la suivant jusqu'au moment où elle se montrerait faible. Il analyse ainsi les gens qu'il croise. Les gens qui ont peur sont des proies, ceux qui se dressent face à lui sont des prédateurs. Mais il est facile pour lui de changer la balance à sa guise. C'est un tacticien qui sait attendre son heure avant de passer à l'assaut, qui sait analyser une situation à la perfection pour avoir le meilleur avantage possible. Même si il reste cependant très impétueux et peut partir sur un coup de tête qui peut le faire réagir dans une grande précipitation et le rendre imprudent. Il est également très joueur et ne manquera jamais d'avoir un peu d'occupation, quitte à jouer avec sa proie un temps avant de l'achever.

Mais étrangement, ce qui a le plus changé chez Crock à son arrivé dans le monde des communs, c'est sa notion du bien et du mal. Lui qui ne vivait que pour sa survie a vu son monde détruit parce qu'il n'a pas été capable de s'allier aux autres. Et au final, loin de son chez lui, il se sent plus seul et démuni que jamais. C'est pour cela qu'il cherche la compagnie par tous les moyens, même si au lieu d'aller parler à un inconnu dans un bar, il va se contenter de traquer une proie et jouer avec pendant un temps. Il n'est pas foncièrement mauvais, c'est juste qu'il a beaucoup de mal à agir en tant qu'humain comme on voudrait qu'il le fasse. Pour lui, il reste et restera toujours un animal, avec ses instincts et ses désirs égoïstes.


• Crock est ce que l'on pourrait appeler une montagne de muscle. Une centaine de kilos pour deux bons mètres de haut, c'est un bon gros bestiaux, même humain. Mieux vaut ne pas lui chercher des noises.

• Il est parfaitement imberbe et glabre de nature. Pas besoin pour lui de se raser tous les jours, et ça c'est bien pratique!

• En tant qu'animal à sang froid, il ne supporte pas les températures inférieures à -10°C qui peuvent lui être mortel. C'est pour cela qu'il "hiberne" dans les égouts de Fabletown ou dans le métro de New York pendant les hivers très rude. Il adore particulièrement se griller au soleil afin de faire monter la température de son corps.

• Certains pourraient penser que sa masse musculaire pourrait le rendre pataud sur la terre ferme, mais mieux ne vaut pas le sous estimer car il peut courir très vite.

• Pour l'aider dans sa tâche de prédateur, Crock a un sens du toucher très développé. Sa peau est très sensible. Il peut sentir les vibrations dans l'eau ou dans le sol pour repérer ses proies plus facilement et les suivre à la trace. Ses autres sens sont relativement standard cependant.

• Crock n'est pas très habile de ses mains, et a souvent tendance à casser tout ce qui passe entre ses doigts. Ne jamais le faire rentrer dans un magasin de porcelaine !

• Il a une sainte horreur du son des horloges et pendules. Ça le rend complètement dingue dés qu'il en entend un. Il faut dire que vivre avec un réveil dans l'estomac ne l'enchantait pas vraiment.

• Mais il a un énorme faible pour la musique, et ce depuis longtemps, habitué aux chants des sirènes à Neverland qu'il entendait depuis son repaire. C'est une des seules choses qui peut vraiment le calmer.

• Crock est un énorme ventre sur patte et ne semble jamais se rassasier de toute la nourriture qu'il peut dévorer. Il apprécie surtout la viande aux autres mets qu'on pourrait lui offrir, surtout quand cette dernière est humaine.

• La voix de Crock est particulièrement rauque et grave ce qui peut paraître très impressionnant la première fois qu'on le rencontre.


Magie | Capacités


• Polymorphe : La véritable apparence de Crock est un immense et mortel crocodile marin. Il peut reprendre cette forme en tout ou partie, quand il est en proie à de très fortes émotions.

• Sa nature animale lui donne plusieurs avantage inérents à son espèce. Il est très à l'aise dans l'eau et peut nager plus vite qu'un humain ordinaire. Il peut rester plus de quarante-cinq minutes sous l'eau. Quand il se transforme, sa peau devient écailleuse et si résistante qu'elle peut repousser les armes conventionnelles. Quant à sa force, il est capable de soulever de très lourdes charges (prêt de 2300 kilos), et la pression de sa mâchoire sur sa proie est souvent fatale.



Passage RP
Neverland n'était plus.
Ces mots sonnaient durement aux oreilles du crocodile qui avait bien du mal à s'y faire. Mais la vérité était là, sous ses yeux. Neverland était en train de mourir.
Se traînant sur le sable, prêt du rocher des sirènes, le crocodile voyait les arbres dépérirent au loin, l'eau se faire plus sombre et froide. Le soleil avait disparu, le vent se levait. Les oiseaux et les animaux étaient muet. C'était comme si le temps s'était arrêté sur l'île imaginaire et pourtant. Le museau humide se dressa vers les cieux, reniflant l'air avec appréhension. De la fumée, mais pas n'importe laquelle. Elle sentait le cadavre et la mort. Sous ses énormes pattes, il sentait les vibrations du sol causé par l'armée de l'Adversaire qui se rapprochait. Ils n'étaient plus très loin.
Le reptile marin avait déjà essayé de les combattre quand ils avaient voulu s'emparer de l'imposant prédateur, et cela s'était soldé par un échec. Oh, certes, il avait tué bon nombre de gobelins et autres créatures putrides de ses mâchoires acérées. Mais ce n'était jamais assez, et bientôt, il avait du s'enfuir, le corps parsemé de lances et de flèches, s'enfonçant dans l'eau profonde. Mais alors qu'il pensait trouver refuge sur les berges des sirènes, il était tombé sur leurs corps meurtris, flottant mollement sur l'onde jadis calme.
Non, il était trop tard. Peter était parti, il n'y avait plus aucun espoir. Sans Peter Pan, Neverland allait de toute façon dépérir et s'éteindre peu à peu. Les fées allaient mourir, les plantes allaient mourir et ce serait ensuite tout l'écosystème de l'île qui disparaîtrait silencieusement. Car leur soleil n'était plus là. Il avait fui comme un lâche. Le crocodile sentait une rage sourde envahir son cœur meurtri. Comment avait il pu les abandonner ainsi à leur sort? Eux qui avaient toujours été là pour lui. Ce gamin égoïste et puérile.
Un grognement résonna dans la gorge du reptile quand il vit des silhouettes s'approcher dans les fourrés. Il se recula rapidement dans l'eau, disparaissant de la vue de ses ennemis, attendant qu'ils soient passés, s'enfonçant dans les profondeurs. Il connaissait l'île et ses secrets car il avait toujours été là, depuis le tout début. Éternel prédateur solitaire, il avait parcouru toutes les eaux profondes et avaient découvert un passage au plus profond d'une grotte que seul lui et les sirènes connaissaient. Les pauvres créatures auraient pu s'enfuir si elles n'avaient pas été prises par surprises. Le crocodile ignorait comment ce portail s'était formé, mais les allés et venus du jeune Pan avait vite relié Neverland à l'imaginaire des Communs, alors peut être avait il ouvert d'autres ponts sans le savoir. Le crocodile laissait un monde brisé derrière lui, un monde que beaucoup avaient déjà abandonné si ils en avaient eu la possibilité. Les fées avaient rejoint leur monarque et avaient fuit les premières. Il ne restait rien à sauver.
S'engouffrant dans la grotte plus sombre que la plus noire des nuits, éclairée faiblement par des coraux luminescents, le crocodile blessé autant physiquement que dans son cœur sentit une fluctuation non loin et bientôt, il se retrouvait au fond d'un endroit bien moins féerique. Il rejoignit la surface et vit alors qu'il se trouvait dans la baie de New Amsterdam, qui deviendrait bientôt New York.

New York. Les murs tremblèrent à nouveau quand un métro passa non loin. Mais Crock était habitué à cela et il continua à aiguiser ses couteaux méthodiquement sur ses genoux. Les souvenirs douloureux revenaient souvent quand il était inactif, ce pourquoi il détestait n'avoir rien à faire. Il se tenait dans une grande alcôve aménagée à son goût, dissimulée au sein des tunnels de maintenance des égouts de la cité. Juste au dessus de sa tête, Fabletown se prélassait avec insouciance. Et lui n'était plus le même qu'à l'époque de ses souvenirs. Il avait une apparence humaine, celle d'un homme imposant à la musculature sans égale. Un aspect physique qui avait très vite intéressé un certain Crooked man. Ce dernier lui avait offert un travail en échange d'un bon stock de Glamour enfin jusqu'à ce que le shérif mettent sa truffe dans cette affaire. Crock n'aimait pourtant pas ce Crooked man. Son nom et son caractère lui rappelait beaucoup trop Hook, un individu qu'il avait dévoré il y avait de cela très longtemps. Un capitaine pirate qui se croyait suffisamment malin pour capturer un crocodile géant et lui fourrer un réveil dans l'estomac afin de savoir dés qu'il serait non loin. Un réveil qui avait fini par s'arrêter, et qui avait ainsi sonné l'heure du pirate. Crock se souvenait avec un sourire à quel point Peter adorait quand il arrivait pour embêter son très cher Némésis.
Crock dérapa et s'arrêta un instant dans son oeuvre. Peter. Il lui avait échappé pendant si longtemps, mais le crocodile ne désespérait pas. Un jour, il le trouverait et il le ramènera à Neverland... enfin si tant est que l'île n'ait pas disparu depuis le temps. Le passage d'un nouveau métro brisa sa réflexion et il fronça les sourcils. Que ces imbéciles de Fables profitent de leur petite vie pour l'instant. Ils avaient osé envoyer Crock à la Ferme comme tous les autres qui n'avaient pas les moyens de se payer ce fichu Glamour. Le crocodile y avait été séquestré pendant des années car ils avaient peur qu'il s'attaque aux autres animaux, une crainte justifiée mais la manière dont il avait été traitée ne lui avait pas plus du tout. Il s'était enfuit en dévorant quelques personnes au passage et s'était réfugié dans les égouts où il avait été trouvé par le Crooked man. Mais maintenant que son employeur n'était plus là, la vie se faisait morose. Et Crock se disait qu'il était bien temps de mettre un peu de piment dans la vie de ces nobles pété de thunes qui se doraient la pilule là haut...
Il appuya sur le bouton de sa radio cassette afin de rembobiner sa compilation de musique. "Hooked on a Feeling" de Blue Swede retentit alors dans les égoûts. Crock sourit puis observa sa lame en y songeant et eut un sourire malsain.
Oui. Cela sera très divertissant.

- Tick Tock... Here comes the Croc...



IRL
no icon
    Pseudo : Domnorian.

    Âge : 22 ans.

    Comment as-tu découvert le forum ? : En utilisant mon ordinateur!

    Avatar : Waylon Jones/Killer Croc et Bane de Batman ainsi que potentiellement Letho issu de The Witcher.

    Dis-moi, tu as lu les règles ? : Non. J'suis un rebelle jusqu'au bout moi, si si.

    Autre chose ? : Ceci est un second compte ! 8D L'indice est "j'aime les fleurs".

code © TahlyRosebud


Dernière édition par Crock Tickner le Lun 17 Nov - 21:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Crock Tickner | Tick Tock! Here comes the Croc! Lun 17 Nov - 16:24

Je l'imagine se faire passer pour le SDF des vieilles stations de métro et des égouts en hiver quoi... XD c'est de lui que ca vient, ce mythe du croco dans les égouts ? 8D love it sinon ! (En direct de mon téléphone, on me pardonnera pour mes fautes si j'en fait è.é)
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Crock Tickner | Tick Tock! Here comes the Croc! Lun 17 Nov - 16:30

C'est tout à fait ça ! o/ Enfin, un très grand et très large SDF... XD
Et oui, y a du y avoir quelques communs qui lui sont tombé dessus... et qui ont été suffisamment chanceux pour survivre, huhu... C'est une légende urbaine, mon gros croco !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Crock Tickner | Tick Tock! Here comes the Croc! Lun 17 Nov - 20:05

C'est Peter qui va être heureux de te revoir ! (et Hook, si un jour il débarque sur le forum). Charmant personnage, très charmant. Mais je ne l'inviterais pas pour prendre le thé. Le plafond de mon appartement est trop petit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Snow White

Snow White
Messages : 392

MessageSujet: Re: Crock Tickner | Tick Tock! Here comes the Croc! Lun 17 Nov - 21:06

La méchante sorcière de Fabletown est arrivée : (re)Bienvenue Crock ! Heureuse de voir qu'on a un crocodile... Celui de Peter Pan en plus ! ♥ Tout me semble bien, la seule chose qu'il faudrait rectifier serait le nombre de contes auxquels appartient ton personnage, histoire de laisser la chance à d'autres membres de jouer des crocodiles. Je te demanderais donc de te limiter à 3 ou 4 contes d'origine. Merci ! ♥

King Cole passera bientôt pour s'occuper de toi mon petit reptile d'amour. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Crock Tickner | Tick Tock! Here comes the Croc! Lun 17 Nov - 21:31

Merci les filles ! o/
J'ai modifié comme voulu, je n'ai gardé que les deux contes les plus intéressant selon moi. J'espère que ça ira comme ça ! =)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

King Cole

King Cole
Messages : 168

MessageSujet: Re: Crock Tickner | Tick Tock! Here comes the Croc! Lun 17 Nov - 21:38






Tu es validé !

Félicitations et bienvenue parmi nous ♥



Et bien voilà qui est parfait ! Un grand bienvenu à ce monstre de plus ! Décidément, les égouts de New York deviennent un endroit bien dangereux... En tout cas, j'ai hâte de le voir évoluer au sein de notre petite communauté !

-----

Félicitations ! Tu es validé ! Tu peux donc, d'ores et déjà aller farfouiller dans les sections RP ou faire une demande ici ! Toutefois nous te conseillons d'aller faire tes mémoires question de t'organiser un peu et être complètement prêt pour RP ! Si tu n'y es pas déjà été, cours t'amuser au Flood ! Des tas de jeux amusants et d'autres sujets de discussions sympathiques t'y attendent. Si tu dois déjà partir pour un temps indéfinis - car oui, c'est possible - poste dans les absences par respect de tes partenaires rp. Reviens-nous vite !

BON JEU !

©Didi Farl - Never Utopia


Prières de ne pas envoyer de MPs aux comptes PNJ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Crock Tickner | Tick Tock! Here comes the Croc!

Revenir en haut Aller en bas
 

Crock Tickner | Tick Tock! Here comes the Croc!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mathew Hamilton - Tick tock on the Clock But the Party Don't Stop.
» Tick tock goes the clock... ₪ ANATOLE
» La famille se reconstitu... [PV Eclat d'argent et Croc de Nuit ]
» Croc de l'oubli [Arme Magique] REFUSE
» Miss Tick

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Book of Fables :: Archives :: Witching Well :: Vieilles Armistices-