RSS
RSS
lienlien



Encouragez-nous toutes les deux heures ! ♥
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Cool guys never look at explosions. | Cindy & Bigby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

MessageSujet: Cool guys never look at explosions. | Cindy & Bigby Sam 6 Sep - 20:12

20h sonnait et le bureau enfumé du shérif était, malgré tout, encore allumé. Cendrier débordant d'un côté, tasse de café noir de l'autre, Bigby relisait quelques papiers ennuyeux qu'il avait eu à traiter plus tôt. Ce n'étaient pourtant pas eux qui le tenaient réveillé et alerte, mais un rendez-vous autrement plus important qui devait arriver d'une minute à l'autre.

Cinderella était de retours en ville ! Et il était convenu qu'elle vienne le trouver le soir même pour lui faire son compte rendu.

Car après tout, la blondinette était bien loin de n'être qu'une bimbo accroc au voyage et à la médisance sur son ex-mari. Elle était aussi son espionne la plus valeureuse, celle-là même qui semblait tirer un malin plaisir à être envoyée aux quatre coins du monde.

Le bruit caractéristique de talons hauts contre du parquet résonna dans le couloir, arrachant le loup à sa lecture inintéressante. Avant qu'elle ne frappe il éleva la voix.

" Entre, c'est ouvert. Et ferme la porte derrière toi. Je tiens pas à ce qu'on nous entende. "

Cachottier, le shérif ? Si peu ! Les Woodlands avaient beau être quasi désert à cette heure, il ne pouvait jamais être trop prudent. Quoiqu'au pire, Cindy pouvait toujours prétexter quérir l'aide du shérif pour la mystérieuse disparition de sa chaussure gauche. C'était devenu une habitude chez elle, non ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Cool guys never look at explosions. | Cindy & Bigby Dim 7 Sep - 16:00

Cindy venait tout juste de balancer sa valise sur son lit, mais elle n'y toucha pas, ne l'ouvrit même pas. Le travail n'était en effet pas encore terminé, même si elle foulait de nouveau le sol américain depuis à peine une heure et elle venait tout juste de rentrer chez elle. Au lieu de cela, la jeune femme ôta ses baskets et ses vêtements confortables pour revêtir l'apparence qu'elle arborait toujours quand elle rentrait à Fabletown : celle d'une bimbo accro aux talons hauts et juste un peu écervelée. Moins d'une demi-heure après, elle était prête, vêtue d'une robe et chaussée de talons plutôt vertigineux, et descendait de son appartement localisé juste au dessus de son magasin de chaussures pour se rendre à l'immeuble d'en face, celui qui abritait les Woodlands.

Quand elle fut dans l'entrée, elle fut saluée par Flycatcher, qui comme à son habitude, effectuait l'entretien du hall d'entrée de l'immeuble. Un sourire dessiné sur sa large bouche qui n'était pas sans rappeler celle d'un crapaud, il lui demanda ce qui l'amenait si tard dans les Woodlands.

« Une merde, comme d'habitude ! Ça va faire la troisième fois en deux mois que des chaussures disparaissent dans ma boutique sans qu'elles aient été vendues ! Alors je suis venue demander à Bigby son aide, et cette fois il a intérêt à me prendre au sérieux !! » Termina-t-elle sur un ton outragé, qui prêtait plus au rire qu'à la compassion.

Une fois cette petite comédie effectuée, elle entra dans l'ascenseur et monta jusqu'à l'étage où se situait le bureau du shérif. Et avant même qu'elle ne soit parvenue jusqu'à la porte, elle avait deviné que Bigby savait qu'elle était là. Elle ne frappa même pas, puisqu'il l'interpella avant même qu'elle ne le fasse.

« Pas plus que je n'y tiens. T'en fais pas Bigby, j'ai l'habitude à présent. »

Elle ferma la porte et vint s'asseoir en face du bureau.

« Tu devrais aérer plus souvent, sinon un jour, on te retrouvera mort étouffé par les relents de tabac froid. Qu'est-ce que ça pue, ce truc. »

Elle esquissa un sourire moqueur, bien contente d'être en compagnie de Bigby, puisque c'était en sa compagnie seule qu'elle pouvait se montrer telle qu'elle était : une espionne intelligente et non pas une vendeuse de chaussures superficielle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Cool guys never look at explosions. | Cindy & Bigby Dim 14 Sep - 21:50

Bigby écrasa son dernier mégot dans le tas de cendre accumulé dans son petit cendrier avant de lever la tête vers la blondinette installée en face de lui. Il gratifia sa remarque d'un fin sourire avant de croiser ses doigts, accoudé sur son bureau.

" Au moins, c'est suffisamment fort pour atténuer mon odorat. Crois moi, tu ne veux pas subir les migraines que je peux avoir quand je suis privé de mes cigarettes. Enfin... Ça manque peut-être du raffinement auquel tu t'étais habitué lors de ton petit voyage ? Ne me contredis pas, j'ai vu les factures. " Il soupira. Princesse un jour... " Dis moi qu'au moins tu as de bonnes nouvelles. Les Fables à l'étranger se comportent toujours bien ? Toujours cachés ? "

Tout en parlant il s'était reculé et fouillait un petit cabinet non loin de sa chaise, seulement pour extirper une bouteille de whisky et deux verres. Il désigna l'un d'eux et haussa un sourcil dans sa direction.

" T'en prendras ? "

Quelle meilleure façon de commencer une réunion tardive qu'avec un bon verre d'alcool fort ! Ho, bien sûr, ça manquait de l'élégance du champagne ou du vieux vin. Mais il connaissait assez Cindy pour savoir qu'elle se contrefichait des apparences lorsqu'ils n'étaient que tout les deux. Au fond, il admirait la jeune femme pour le double jeu qu'elle parvenait à mener avec brio. Lui-même peinait à se sortir de sa peau de loup dans les occasions les plus officielles ! Et dire qu'il fut un temps, il avait lui-même tenté de se faire passer pour une mère-grand...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Cool guys never look at explosions. | Cindy & Bigby Dim 14 Sep - 22:54

« T'as sans doute pas tort. »

Elle préférerait sans doute se rompre les chevilles plutôt que d'endurer d'atroces maux de tête. Ce n'était pas pour rien que Cindy se limitait très sévèrement dans la consommation d'alcool. Un verre, deux grand maximum, pas plus. Elle ne tenait pas très bien cette substance, bien qu'elle l'aimât, et les rares fois où elle s'était laissée aller, elle en avait gardé de très mauvais souvenirs... flous et désordonnés, certes, mais mauvais quand même. Les migraines n'en étaient qu'une partie certes, mais non négligeable.

La blonde eut un léger rire à la petite remontrance du shériff, accompagné d'un petit sourire.

« J'en avais besoin, Bigby ! L'espionnage ne se résume pas à revêtir une parka, un bob et des lunettes noires pour se cacher derrière des pans de murs. Il faut savoir se fondre dans la masse avant tout. En outre, le rôle que j'ai endossé à ce moment nécessitait ces escarpins ! »

Des Louboutins en plus ! Bon d'accord, Cindy ne s'était rien refusé pour cette fois, mais elle ne le regrettait pas ! Enfin, assez parlé chiffons – ou plutôt cuir – et revenons-en à nos moutons.

« Tout se passe bien en Europe. Les Fables se tiennent à carreau, pour la plupart. Même Ichabod Crane, ce qui m'a d'abord laissée perplexe. Je n'ai pourtant rien remarqué chez lui qui laisse présager un prochain mauvais coup de sa part. »

Elle évoqua également le Lièvre et la Tortue qui s'adonnaient encore à des duels, bien que ceux-là ne tenaient plus de la course mais bien du poker, entraînant des fois quelques uns de leurs compères animaux dans leurs soirées jeux et beuveries. Mais à part cela, c'était à peu près tout.

La blonde acquiesça quand Bigby lui proposa du whisky.

« Okay, mais juste un doigt. Quoi de neuf sinon ici, à Fabletown ? J'ai loupé quelque chose d'important ? »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Cool guys never look at explosions. | Cindy & Bigby Sam 4 Oct - 23:40

" Ton rôle pouvait nécessiter des escarpins, certes... Mais ces chaussures coûtaient trois mois de salaire ! Si tu trouves que ta paye n'est pas assez élevée, dis le moi au lieu de te fournir des bonus aussi exorbitants ! "

Si ses propos étaient secs, son sourire un brin tordu indiqua que la situation l'amusait. Cindy avait beau se la jouer dur à cuir avec lui, sous certains aspects... Elle savait faire preuve d'une frivolité digne... D'une princesse. Ne l'en déplaise !

Tandis qu'il servait un fond de whisky à son employé, une grimace déforma ses traits.

" Même Crane, hein... Dommage. Moi qui pensais que tu me donnerais une raison d'aller lui tordre le cou une bonne fois pour toutes... Je le soupçonne de vouloir revenir à Fabletown un jour, d'essayer de se racheter. Ce type est tellement lamentable, il jouerait parfaitement bien le rôle de la victime, jusqu'à ce que la moitié de la ville le prenne en pitié. "

Biaisé, le shérif ? Allons... Si peu ! D'un geste souple il fit glisser son verre dans la direction de Cindy et leva le sien.

" À ton retours, alors. Profite, je n'aurais sans doute pas à t'envoyer courir le monde avant quelques temps. Tant que les Fables se tiennent tranquilles... Tu pourras constater la reconstruction de Fabletown toi-même. Les habitants ne me font toujours pas confiance et pensent toujours que le gouvernement actuel est corrompu. La bonne nouvelle c'est qu'ils n'ont plus "d'homme d'affaire" véreux vers qui se tourner lorsque Snow leur refuse un prêt pour l'achat d'une seconde voiture. Et je m'assurerai moi-même que cela ne se reproduira plus. "

Il termina son verre cul sec, sans ciller.

" Tu comptes reprendre les rennes de ton magasin un moment, maintenant que tu es là ? "

Peut-être pourrait il lui en acheter, des chaussures. Les siennes dataient d'au moins 2 ans et bientôt, il allait devoir dire adieu à ses semelles !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Cool guys never look at explosions. | Cindy & Bigby Dim 12 Oct - 16:59

Cindy leva les yeux au ciel. Décidément, les hommes ne comprenaient rien aux chaussures, et Bigby encore moins !

« D'accord, d'accord... j'y songerais lors de la prochaine mission. »

Elle échangea un sourire entendu avec l'homme. Étrange complicité entre une ex-princesse et un grand méchant loup, mais qui était vraiment cool. Leur petit arrangement les satisfaisait l'un et l'autre, ce qui leur permettait d'avoir une excellente relation patron-espionne.

« Je t'en donnerais une, Bigby... mais il faut que je retourne là-bas et que je concentre toute mon attention sur lui. Il faut se méfier de l'eau qui dort. Il ne laisse rien transparaître mais rien ne dit qu'il ne mijote pas quelque chose... bien sûr, je ne ferais rien tant que tu ne m'enverras pas de nouveau à Paris. »

Elle entrechoqua son verre de whisky avec celui de Bigby.

« C'est vrai qu'après des siècles de mauvaise réputation, difficile d'effacer la méfiance des gens d'un claquement de doigts. Mais ils finiront bien par s'y faire. Après... ils ne sont également jamais contents. Dis-moi qu'il y a toujours cette fameuse file d'attente tous les jours devant le bureau de Snow ? La pauvre. Elle a tellement de choses à gérer. »

Sirotant son alcool, elle acquiesça.

« Je pense que oui, bien que je risque de tomber à nouveau dans cette horrible routine que je déteste. Mais je pourrais donner quelques congés à Silvio. Le pauvre, il doit être submergé de travail depuis que je lui ai confié le magasin ! » Dit-elle sans le moindre soupçon de culpabilité dans la voix.

Vilaine Cindy. Vilaine.

« Et sinon... des nouvelles des Royaumes ? »

Son ton était redevenu très sérieux.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Cool guys never look at explosions. | Cindy & Bigby Dim 2 Nov - 16:35

Une autre cigarette portée à sa bouche, il écoutait les propos de Cindy. Plus que de commérages, il savait qu'elle avait besoin de ces informations là si elle voulait maintenir son image de "bimbo écervelée". Il prit le temps de souffler au dessus d'eux un premier nuage de fumée et tapota la cendre de sa Huff&Puff au dessus d'un cendrier bien trop rempli.

" Cette fameuse file d'attente s'allonge de jour en jour. Je ne serais pas surpris qu'à cette heure là Snow-... Miss White soit encore coincée derrière un mur de paperasses. Elle essaie de satisfaire tout le monde. Mais tu sais comme moi que ce n'est pas possible. " Il haussa les épaules. Ils vivaient dans une ville d'éternels insatisfaits. À se demander pourquoi ils s'obstinaient à les aider !

" Ca ne ferait pas de mal que tu y retournes. Les autres commencent à se demander comment tu peux te payer des voyages en Europe avec un commerce qui bat de l'aile. "

Il se leva pour se dégourdir les pattes pour prendre entre les mains le dossier de Blue Beard. Jamais très loin, tant Bigby ne pouvait sentir l'aristocrate.

" Tes leçons d'escrime avancent bien ? Je ne voudrais pas que tu perdes la main. Je serais curieux de voir si tu te débrouilles toujours aussi bien. "

Les achats de chaussures, c'était bien, mais ça n'entraînait pas et Bigby ne s'était pas mesuré à Cindy depuis un bon moment, la laissant entre les mains compétentes (?) de Barbe Bleue... Si seulement elle pouvait trouver un quelconque indice quant à ses magouilles...

" Pas de nouvelles des Royaumes. Les portails sont inactifs, ceux qu'on connait, du moins. Et pas de traces de gobs dans la région. Tant mieux, ça me laisse le temps de me concentrer sur Fabletown. J'ai engagé un autre Fable pour investir les réseau souterrain et éviter l'apparition d'un autre Crooked Man... Je me suis dit que ça paraîtrait moins suspect que de t'envoyer toi demander un travail dans un bar douteux. "

Cendrillon, convertie au strip tease. Voilà qui aurait alimenté les ragots pendant des mois ! Bigby n'énonça pas l'identité de Misha. Moins ce genre de secrets se propageaient, mieux il se portait. Ses employés, ses "touristes" pouvaient parfois s'ignorer des années avant de se rencontrer. Aucun d'eux ne semblait s'en plaindre, remarque.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Cool guys never look at explosions. | Cindy & Bigby Mar 11 Nov - 21:09

Forcément, les gens n'étaient jamais contents. Ils trouvaient toujours à réclamer davantage, ce qui n'étonnait pas le moins du monde Cindy. En revanche, cette dernière esquissa un sourire quand son patron se reprit lorsqu'il mentionna sa patronne à lui.

- Tu l'appelles par son prénom ? Ce n'est pas trop tôt.

Elle n'insista pas cependant. Mieux ne valait pas trop non plus titiller le Grand Méchant Loup plus que nécessaire. Quoique. Les rumeurs circulaient déjà bien sur eux deux.

- Évidemment que c'est impossible. Ils sont insatiables, et rien ne va jamais comme il faut pour qui que ce soit. Je me demande ce qu'ils feraient s'ils prenaient la place de Snow.

Mais bien sûr, personne n'en voudrait c'était certain ! Pourquoi faire soi-même le sale boulot quand on pouvait le laisser à quelqu'un d'autre ?

- Je les bassine à coups de vols charter et d'hôtels bas de gamme. Ils devraient me croire. Cela dit, tu as raison. Je ne vais pas tarder à reprendre mon gentil petit commerce.

Il fallait qu'elle soigne sa couverture, bien évidemment. Puis Cinderella grimaça quand Bigby mentionna le dossier Blue Beard.

- Assez bien. Ce type est un enfoiré de première – il n'hésite pas à frapper réellement quand il le peut, mais il n'est question que d'escrime lorsque nous nous rencontrons. Il ne laisse rien passer ; il va falloir que je tente une autre approche si tu veux que je découvre ses manigances.

Elle réussit à réprimer un frisson de dégoût. Blue Beard n'était pas exactement le genre d'homme dont elle souhaitait tomber sciemment dans les filets... bien au contraire. Elle acquiesça ensuite à l'absence de nouvelles des Royaumes ainsi qu'au nouvel employé de Bigby, dont elle ne connaîtrait pas l'identité. Il ne valait mieux pas de toute manière.

- Tu as bien fait. Je ne me voyais pas trop devenir gogo danseuse pour mener l'enquête...

Elle eut un fin sourire, un peu désabusé.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Cool guys never look at explosions. | Cindy & Bigby Lun 2 Fév - 22:10

Un grognement avait interrompu le petit laïus de Cendrillon quant aux agissements de cette chère Barbe Bleue. Dieu qu'il le haïssait... L'espace d'une seconde, son regard s'était glissé sur le dossier à son nom. Jamais rangé, toujours dans un coin de son bureau. D'abord parce qu'il avait espoir que ça emmerde Bluebeard d'être aussi ostensiblement fiché, ensuite parce qu'il n'avait pas abandonné l'idée d'un jour découvrir ce que manigançait ce nobliaux de binoclard.

" Pas gogo danseuse ? Moi qui pensais que tu aimais que ce boulot te sorte de l'ordinaire..."

Soudainement tendu, il se leva promptement de sa chaise et fit craquer sa nuque. D'un geste fluide, il écrasa son mégot dans un cendrier trop rempli, seulement pour caler une nouvelle cigarette entre ses dents. D'un coup de tête, il désigna la porte.

" Toi, moi, dehors. Maintenant. J'ai besoin de voir si tes cours de danse ont vraiment porté leurs fruits et ne t'ont pas fait oublier tes réflexes à mains nues. "

Supposant que sa petite pique suffirait à attiser la fierté de sa collaboratrice, il patienta de pied ferme devant la prote de son bureau. Sans prendre la peine de verrouiller cette dernière, il rejoignit au plus vite l'ascenseur. Restait à espérer qu'aucun Fable trop curieux n'aille se questionner sur la compagnie du shérif ! Exhalant un nuage de fumée, Bigby ne pipa mot de toute l'ascension. Lorsqu'enfin les portes se rouvrirent, il désigna le couloir devant eux.

" La résidence du maire. Sauf que nous sortons par ici, ma chère. Cole me laisse l'accès au sommet de l'immeuble. Ne rêve pas, ce n'est pas la piscine qui nous attend, mais la plateforme juste derrière. "

Debout sur lesdites dalles, il prit soin de ne pas regarder la rue en contrebas. Dos au vide (NON il n'avait pas peur. Il était juste nerveux.), il desserra sa cravate. Personne ne risquait de les déranger à cette heure, et s'il écoutait attentivement, il parvenait à entendre les ronflements tranquilles du maire.

" Alors. Montre moi ce que t'as dans le ventre, blondie ! "
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Cool guys never look at explosions. | Cindy & Bigby Mar 10 Fév - 21:58

Bluebeard, ou LE dossier de Bigby. C'était à se demander qui coincerait l'autre en premier ; une vraie compétition entre le grand méchant loup et le plus grand meurtrier connu parmi les Fables...
Mais ça c'était avant l'Armistice. Cinderella leva les yeux au ciel aux propos de son patron.

- Je n'ai pas dit le contraire. Mais si c'est pour me retrouver avec tous les vicieux de Fabletown collés aux basques, non merci. Je préfère que tu m'envoies aux quatre coins du monde.

Puis ce fut la fin du blabla, place à l'action. Bigby voulait sans doute vérifier que son bras droit n'était pas rouillé. Finissant son verre, elle le reposa sur un coin libre du bureau – l'existence de cet espace libre était en soi un vrai miracle – et se leva pour suivre le shérif hors de son bureau. Cindy ne pouvait refuser ce défi. C'était bien trop tentant et elle avait sa fierté !

- Je rêve ou tu me sous-estimes ?

C'est pourtant avec un sourire que la jolie blonde sortit du bureau de son chef et l'accompagna jusqu'à l'ascenseur, dans lequel ils montèrent en gardant le silence. Pas besoin de dire quoi que ce soit de toute façon, autant s'épargner la salive ! Quel ne fut l'étonnement de Cindy en revanche quand elle découvrit qu'ils étaient montés jusqu'à l'appartement de King Cole !

- Dommage, j'aurais bien aimé piqué une tête.

Arrivés à la large plateforme, Bigby annonça la couleur ; Cindy devait lui démontrer qu'elle ne s'était pas laissée aller entre deux missions. Un sourire étira les lèvres de la jeune femme, avant qu'elle ne se jette en avant, attaquant le grand méchant loup. Levant les mains pour lui faire à une première offensive, elle camoufla sa véritable intention qui était de déstabiliser l'homme – ou le loup, as you wish – en lui donnant un coup de pied dans les chevilles.

Cinderella ne comptait pas y aller à moitié. Quand elle se battait, elle se battait pour de bon, et Bigby allait vite s'en rendre compte ! Et si l'élève avait dépassé le maître ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Cool guys never look at explosions. | Cindy & Bigby Mer 4 Mar - 20:47

C'est qu'elle n'avait pas oublié ses leçons, la chère petite ! Règle numéro un, être imprévisible pouvait vous sortir de bien des mauvais pas. Le loup évita in extremis le coup de pied qui visait ses chevilles, s'écartant d'un bloc... Vers le rebord de l'immeuble. Effectivement déstabilisé par la proximité du vide, il fit un bond vers l'intérieur et projeta la tranche de sa main en direction de l'épaule de Cindy. L'attaque était évidente, assez menaçante pour focaliser son attention le temps qu'il la repousse du plat de son autre main.

De nouveau loin du vide, il souffla subtilement tout en tâchant de garder l'air impartial. Gardant sa garde levée, il haussa un sourcil à l'adresse de son espionne.

" Je pensais qu'on était venu là pour se battre, pas pour danser. Alors ! Montre moi que tu as des tripes, princesse ! "

Un rictus tordit les traits de son visage. Si les "insultes" restaient bon enfant, il espérait bien la provoquer assez pour un vrai challenge. Cindy était compétente. L'une de ses employées les plus entraînées. Une princesse devenue une véritable machine à tuer ! Avec de la chance, qui sait, peut-être parviendrait-elle à le surprendre...

Sans prendre le temps de relâcher ses efforts, il l'attaquait encore de son poing droit. Il n'avait pas l'agilité d'un corps aussi menu que celui de la blondinette... Lui-même ne pariait que sur la force brute. Les vieilles habitudes restaient, après tout : après avoir vécu comme un loup géant des siècles durant, on ne s'embarrassait pas d'être subtil.

" Je pensais que tu prenais des cours d'escrime, pas de ballerine, chère enfant ! "
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Cool guys never look at explosions. | Cindy & Bigby Dim 10 Mai - 18:34

Bigby tentait de l'énerver en faisant allusion à des pas de danse, et Cindy devait se faire violence pour ne pas céder à la colère qui la guettait. Oui, colère, parce que nom de Dieu, pourquoi fallait-il toujours qu'on se souvienne d'elle comme de la danseuse de minuit ? C'était un passé révolu, la blonde avait laissé derrière elle les titres, les couronnes et les chaussures de vair.

- Tu ne seras pas déçu boss ! Cela dit, quelle grâce dans tes mouvements... je ne savais pas que tu avais pris des cours de danse. C'est pour impressionner Snow ?

Mais les propos du grand méchant Loup lui avaient tout de même fait monter la moutarde au nez et Cindy remit les bouchées doubles dans ses coups. S'éloignant du bord de la terrasse et contournant son adversaire, la jeune femme prit une seconde qui ne serait pas perdue puisqu'elle lui permettait de jauger la situation.

Par chance, la femme était plus légère que le shérif ; un pas de côté lui suffit à éviter le coup de poing que lui lançait Bigby.

- Tu parles un peu trop ! Cacherais-tu un manque de confiance en toi, boss ?

Ni une ni deux, Cindy attrapa le bras lancé en avant de Bigby et le retourna dans son dos, le rendant inutilisable. Un croche pattes bien placé le fit tomber et la blonde eut enfin le dessus sur son patron, immobilisant le reste de son corps afin qu'il ne puisse pas l'attaquer de nouveau. Et cerise sur le gâteau, elle sortit de sa ceinture un minuscule flingue qui était passé inaperçu, et en menaça le loup.

- Boum. Game over, mon cher.

Cindy affichait un large sourire satisfait, un peu essoufflée.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Cool guys never look at explosions. | Cindy & Bigby

Revenir en haut Aller en bas
 

Cool guys never look at explosions. | Cindy & Bigby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Book of Fables :: Archives :: Witching Well :: Passages du passé-