RSS
RSS
lienlien



Encouragez-nous toutes les deux heures ! ♥
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Lucien de Lattre de Tassigny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

MessageSujet: Lucien de Lattre de Tassigny Jeu 14 Aoû - 6:50

Lucien ♚ De Lattre de Tassigny

   
« Eat the rude.»


   
Informations
no icon

       Origine : Apparaissant à la fois dans le folklore amérindien sous le nom générique de Wendigo et dans le folklore français, comme la Bête du Gévaudan.

       Cycle d'Âge : Adulte

       État de croissance : Terminée.

       Groupe : Citoyen

       Métier : Psychiatre. (C'est étrange, oui... Mais après tout, nous ne sommes plus à cela près, n'est-ce pas ?)

       Race : Humain. Plus ou moins.
       

   
   
   
PersonnalitéCaractéristiques
Lucien (ou Lucian pour les anglophones) est un incompris. Un pauvre homme touché par une malédiction qu'il n'a pas demandé. (En même temps, qui demande une malédiction ?)

Commençons par le début : Lucien est un homme fort charmant aux airs courtois, qui n'a jamais un mot plus haut que l'autre. Calme en toute circonstance, presque froid, certains le diront condescendant. Probablement une déformation professionnelle, puisqu'il a tendance à prendre du recul avant de considérer quoique ce soit. Cela dit, l'impolitesse a vite fait de provoquer son mépris. Vous voyez, chez les gens bien éduqués, on ne se met pas en colère : On méprise. C'est à la fois beaucoup plus classe et plus économe en énergie.

Médicalement parlant, Lucien n'a pas de double-personnalité. C'est moins tranché que cela. Si quelqu'un devait l'analyser, il présenterait des tendances sociopathes à peine marquées. Médicalement, encore une fois, il présente beaucoup de symptômes de la sociopathie : Incapable de comprendre les émotions des autres, il ne recherche pas de contact humain.

Davantage qu'un simple manque d'empathie : S'il ne comprend pas que les autres puissent avoir de telles émotions, et s'il n'en n'a lui-même que peu, il comprend leur nature, et s'en sert de main de maître, faute à une personnalité manipulatrice et légèrement narcissique et avec quelques accents de sadisme, provenant de sa très forte curiosité. Son langage châtié y contribue beaucoup. On ne se méfie pas de quelqu'un qui parle aussi bien. Et on ne se méfie pas de son psychiatre. Ça serait comme se méfier de sa coiffeuse. Pourtant, la coiffeuse a plus d'armes en main que votre psychiatre. Du moins, physiquement.

En reparlant de la curiosité, c'est un trait de caractère essentiel, puisque c'est la source de presque tout ce que fait Lucien. Être psychiatre, c'est l'occasion d'apprendre, et d'étudier, un peu comme un biologiste regarde la grenouille avant de la disséquer. Analogie très pertinente, d'ailleurs, puisque c'est un peu ce que Lucien faisait avant d'arriver à Fabletown ; mais pas sur des grenouilles.

Malgré la religiosité qui entoure les mythes auxquels il est associé, Lucien est athée (agnostique, précisera t-il). Il considère la religion avec autant de curiosité que le comportement humain en général. ("Oh, un Dieu. Comme c'est pratique. Étonnant.")

Plus haut, quand il était fait état d'incompris, en qualifiant Lucien, c'est parce que malgré tout ce qui vient d'être écrit, il n'a jamais souhaité la mort de tous ces gens. Mais l'affaiblissement de sa conscience sous ses deux formes analogues s'accompagne d'un affaiblissement nécessaire des barrières morales, et quand on a aussi faim qu'un Wendigo, et qu'on ne se préoccupe pas de la moralité, on fait aisément quelques bêtises de ci et de là. Mais globalement, quand il est encore sous sa forme de Wendigo, et pas celle de la Bête, Lucien essaie juste d'obtenir de l'aide, mais sa force accrue et son apparence font qu'on ne lui fait pas vraiment confiance : Et la vue du sang l'excite particulièrement. Il suffit qu'il demande de l'aide à un enfant en s'approchant trop près et pas assez précautionneusement, le gamin recule, se cogne la tête, saigne un peu, et là, le Wendigo ne répond plus de rien. C'est la faute du gamin.  

Mais une fois qu'il est sous sa forme finale... Bon, effectivement, il n'y a plus rien à faire. Peut-être espérer un sursaut de conscience, à tout hasard.


   • Comme vous pourrez le voir le plus souvent, Lucien (qui peut être appelé Lucian, comme les anglais semblent le prononcer, sans que cela le gêne), sous sa forme humaine, paraît être un quadragénaire plutôt normal. Tenant à toujours être bien habillé, il n'apparaîtra jamais négligé. La plupart du temps en costume trois pièces, tranchant radicalement avec l'ambiance plus sombre de Fabletown, il cultive cette différence en parlant de ses origines françaises nobles. L'anglais est sa première langue, mais il maîtrise le français avec un petit accent à peine perceptible. Mais que ce soit dans l'une ou dans l'autre, ses paroles semblent vieillissantes, parfois presque désuètes. Il regarde la langue actuelle et ses dérives avec une certaine curiosité, mais ne l'emploie pas.

   • Sa forme inquiétant de Wendigo le grandit de plusieurs dizaines de centimètres, culminant à près de deux mètres cinquante. S'il paraissait presque pâle, Lucien change du tout au tout : Sa peau devient noire comme du charbon, ses yeux et son visage disparaissent pour ne plus laisser place qu'à un visage décharné, à l'image de tout son corps, qui devient fin, longiligne, à la limite du squelettique. D'une manière un peu vulgaire et qu'il n'apprécierait pas, l'on pourrait entendre dire "qu'il n'a pas une gueule de porte-bonheur". Ce qui ne sera pas totalement faux, d'ailleurs. Les mauvaises langues disent qu'il est responsable des cauchemars d'un certain nombre d'enfants. S'il peut toujours parler, sa voix n'est pas plus rassurante, décharnée et presque synthétique. Des bois qui s'apparentent à ceux d'un cerf apparaissent également au sommet de son crâne ; Le cerf n'a pas une mythologie liée à la mort à et au renouveau pour rien.

   • De manière paradoxale, sa troisième forme est la plus petite. Au fur et à mesure qu'il se transforme, Lucien devient une Bête qu'il est difficile de qualifier autrement que par ce même mot. On l'apparente à un loup par sa posture quadrupède, son allure canine en général. Le museau allongé, des dents acérés, un certain appétit carnivore le font effectivement ressembler au loup. Mais il conserve ses bois de cerf, bien que plus petits, et n'a toujours que la peau sur les os. Les contours de son corps paraissent brumeux, renforçant son air à peine cauchemardesque. Il ne peut cela dit plus parler (pourquoi parler quand on peut manger, direz vous).

• De ses trois formes, celle du Wendigo est, malgré son apparence frêle, la plus forte physiquement, mais sa vitesse et son habileté laisse à désirer, faute à une apparence peu maniable. Il compte d'habitude davantage sur sa disparition dans l'ombre pour attaquer. Sous sa forme de Bête, il est le plus rapide. Sa mâchoire est certes puissante, mais il n'a que peu de pouvoir d'arrêt à proprement parler. Il compte sur les attaques rapides pour réussir. Sa forme humaine est, naturellement, la plus équilibrée ; il n'a qu'une parcelle de sa force de Wendigo, de la même façon qu'il n'a qu'une parcelle de la vitesse de la Bête, même si au final, il en résulte qu'il a une forte poigne, et de très bons réflexes. Comme tous les Fables, il est aussi très difficile à tuer, et la Bête elle-même est relativement solide de nature.

   
   
Magie | Capacités


  • Si Lucien n'est "qu'à peu près" humain, c'est parce qu'il est sujet à une étrange malédiction, analogue à celle du loup-garou. S'il ingère suffisamment de viande humaine, il se transformera en Wendigo. Encore conscient, il est toujours doué de parole, même si celle-ci prend un ton désincarné.

  • Sous cette forme intermédiaire de Wendigo, il devient capable de très courtes téléportations, et acquiert une certaine affinité avec le froid, mais en revanche, aura à la fois le feu et l'argent en horreur.

  • S'il persiste dans sa consommation de viande humaine, il achèvera sa transformation vers sa forme finale. Sa conscience devient plus limitée, et il ne pourra plus parler. Il perd sa résistance au froid, mais perd sa faiblesse au feu, même si l'argent est encore connu pour lui être fatal sous cette forme.
Plus il consomme de chair, plus ses pouvoirs seront renforcées, moins il se contrôlera, et plus il sera difficile de revenir en arrière.  




   

   
   
Passage RP


"-Cela ne vous pose pas de problèmes de consulter un collègue ?

-N'avez-vous pas vous-même un collègue qui vous aide ?

-Si.

-Vous voyez. La psychiatrie est une boucle sans fin. Il est naturel de demander conseil à un collègue.

-Dois-je vous considérer comme un patient, ou comme un collègue qui demande conseil ?

-Quelle importance ?

-Tous mes patients n'ont pas dévoré leurs pairs au déjeuner.

-C'est qu'ils sont horriblement communs.

-Ne soyez pas cynique, Lucien. Si vous vous engagiez dans une vraie thérapie, elle durerait aussi longtemps que vous.

-Certes, j'en conviens. N'est-ce pas là une vraie thérapie ?

-Ne disiez-vous pas vous-même que vous vous contentiez de me demander conseil ?

-C'est exact.

-N'ayez pas peur de vous exprimer, Lucien. Nous savons tous ce que vous avez fait ; Nous savons presque tout ce que tout le monde a fait, d'ailleurs. Regrettez-vous votre vie d'avant ?

-Laquelle ?

-Dites-le moi. Americana ou Aquitaine, à vous de choisir.

L'homme court, saute par dessus les troncs, ou passe en dessous. La lune est pleine et entière, et fournit une luminosité douce, agréable, suffisante. Cela ne le rassure pas pour autant, car il veut échapper à une créature de cauchemar. Soudain, il la voit. La créature aux bois de cerf est penché sur le sol, un bras entre les mains. Il commence par l'os ; Cela ne semble pas gêner ses crocs.

Lentement, il recule, casse une brindille. Lentement, la créature pose le bras, et tourne sa tête vers lui.

-W... !

-Oui, c'est vrai que la vie de Wendigo avait quelques avantages, fait-il, le regard lointain, un léger sourire aux coins des lèvres, mais j'étais jeune.

-Vous semblez prendre cela avec une certaine légèreté.

-Vous savez, cent personnes en un an, c'est un rythme effréné, même pour moi. Une personne tous les quatre jours, c'est un bon chiffre.

-Ce n'est pas un bon chiffre, Lucien. Des gens sont morts.

-Je n'y pouvais rien. L'on s'est servi de moi.

-J'ai du mal à le croire.

-Vous savez, Docteur, je me suis renseigné, sur ce que croient les Humains. C'est assez fascinant. J'aurais été tué par un certain Jean Chastel.

-J'ai souvenir d'un Fable nommé Chastel, pourtant.

-Oui, vous avez raison. Mais ce n'est pas un Fable. C'est une Fable.

-Comment ?

-Oui, il fait un geste brusque de la main, comme pour balayer toutes les théories Mundanes, je ne sais pas comment ils en sont arrivés là, mais il s'agissait de Jeanne Chastel. A l'époque, je venais tout juste de m'installer comme un petit noble de la région ; le comte de Lattre de Tassigny. Mademoiselle Chastel n'avait pas son pareil, quand il s'agissait de chasser du gibier. Lors de l'impôt, elle proposa de la viande, à la place. Je n'avais pas bsoin d'argent, et j'ai accepté. Bien mal m'en a pris, car elle semblait connaître mon secret. Cette viande était humaine, et j'en avais déjà consommé beaucoup trop quand je m'en suis aperçu. Je ne savais pas qu'il y avait quelque chose de pire que le Wendigo.

-Est-ce la raison pour laquelle votre première victime s'appelait aussi Jeanne ?

-Votre accent est remarquable, Docteur, et vous êtes bien informé. Oui, en effet. Tant que je pouvais encore me contrôler, j'ai essayé de me venger. J'ai entendu le prénom Jeanne, et je me suis précipité. Il ne reste plus rien de cette pauvre fille.

-Mais pourquoi avoir fait ça ?

-Dans l'ordre, Docteur, dans l'ordre.

-Elle ne vous a visiblement pas tué.

-Elle aurait pu. Elle a tiré à plus de huit cent mètres ; c'est considérable, avec une arquebuse. La balle en argent m'a laissé inconscient pendant près d'une semaine.

Il jette un œil, distraitement, à son flanc, et imagine la cicatrice, présente en dessous de ses vêtements.

-Elle était au service de l'Adversaire. En Aquitaine, il n'y avait pas meilleur tireur au fusil qu'elle. Elle officiait tout nouvellement comme tueuse de loups.

-Ça ne répond pas à la question : Pourquoi avoir causé tout cela ? Et surtout, pourquoi vous avoir sauvé ?

Ses traits se referment, son air et son ton deviennent plus rauques, sérieux.

-Vous savez, Docteur, je pense que cela me fait du bien, de pouvoir entendre ce que les autres Fables ont à dire.

-Et que pensez-vous des Humains ?

-Ils sont curieux. Mais il est parfois tentant d'en prélever un bout ou deux. Ils y survivraient.

-Ne soyez pas ridicule, Lucien. Votre cabinet n'est pas protégé par le sortilège de Fabletown, alors n'attirez pas l'attention. Ces pulsions sont-elles récurrentes ?

-Non. La viande animale arrive à me calmer. Et si je dévorais mes patients... Je ne pourrais pas entendre toutes leurs petites histoires.

-En dehors de vos patients ?

-N'ayez crainte, je n'ai pas envie de vous manger.

-Vous m'en voyez ravi.

-Vous êtes courtois, Docteur, et utile. Je n'ai aucune raison de vouloir manger.

-Faites moi une faveur, Lucien.

-Je vous écoute.

-Ne m'invitez jamais à dîner, j'aurais toujours un doute.

   

   
   
IRL
no icon
    Pseudo : Lucien, c'est sympa comme prénom, je trouve.

       Âge : 17 ans et toutes ses dents. ... Cette blague est tellement dépassée.

       Comment as-tu découvert le forum ? : Partenariat avec Terra Mystica. (J'ai fais vite.)

       Avatar : *petit r/c dans un cercle* fayrenpickpocket ; Hannibal de la série NBC.

       Dis-moi, tu as lu les règles ? : Oui.

       Autre chose ? : Peut-être faire en sorte que les sections les plus importantes soient plus visibles (présentations, poser une question, tout cela...) pour ceux qui débarquent. (Visibles dans le sens, appeler un chat, un chat.) En même temps, effectivement, ça contribue à l'ambiance... Faut voir.

       
code © TahlyRosebud


Dernière édition par Lucien de Lattre le Ven 15 Aoû - 16:34, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Snow White

Snow White
Messages : 392

MessageSujet: Re: Lucien de Lattre de Tassigny Jeu 14 Aoû - 7:52

Pour les sections importantes, nous avons mis les liens correspondants dans la PA et clairement. Donc on s'est dit que ce ne serait pas plus mal de mettre des titres originaux. Enfin, si plusieurs nous répètent qu'il faudrait que ce soit plus clair, nous changerons !

Sinon, j'attend avec impatience votre fiche ! Bonne continuation et Bienvenue sur le forum, encore !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Lucien de Lattre de Tassigny Jeu 14 Aoû - 10:19

Bienvenue parmi nous ! Et ho, trop bien, un psychiatre ! (tu pourras peut-être m'aider, tout le monde me dit que j'ai un soucis avec la gestion de ma colère... ;_; )

Bon courage pour ta fiche en tout cas ! 8D
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Lucien de Lattre de Tassigny Jeu 14 Aoû - 15:26

Bienvenue Lucien ! Je suis curieuse de voir le lien entre le wendigo et la Bête du Gévaudan. Pour l'avatar, c'est Hannibal Lecter de la série en date Hannibal.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Lucien de Lattre de Tassigny Jeu 14 Aoû - 17:25

Bienvenue "cousin" ;)
et bon courage pour la fiche ! j'aime beaucoup la petite phrase dans ta signature *-*
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Lucien de Lattre de Tassigny Jeu 14 Aoû - 18:43

Bienvenue, m'sieur !
J'aime bien ce pouvoir, avec les petites particularités qui l'agrémentent, c'est bien exploité.
Bon courage pour le reste, au plaisir.  Clap 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Lucien de Lattre de Tassigny Ven 15 Aoû - 16:36

Merci à tous pour vos messages o/
J'ai enfin terminé ! Quelques petites modifications de ci de là, et le test RP.

Et au temps pour moi, concernant les liens... Je me suis jeté sur le forum sans même voir les liens sur le header O_o
Revenir en haut Aller en bas
avatar

King Cole

King Cole
Messages : 168

MessageSujet: Re: Lucien de Lattre de Tassigny Ven 15 Aoû - 18:57






Tu es validé !

Félicitations et bienvenue parmi nous ♥



On voit que tu as bien travaillé ta fiche (en un temps record !), la seule chose sur laquelle je vais te gronder, mon enfant, c'est d'avoir mangé ces pauvres mundanes ! (J'adore lorsque ton collègue lui demande de ne jamais l'inviter, d'ailleurs) La lecture a été une vraie caresse pour l’œil, si harmonieux ! ♥ En espérant que tu te plaises parmi-nous et que tu intègres vite ton personnage à nos troupes !

-----

Félicitations ! Tu es validé ! Tu peux donc, d'ores et déjà aller farfouiller dans les sections RP ou faire une demande ici ! Toutefois nous te conseillons d'aller faire tes mémoires question de t'organiser un peu et être complètement prêt pour RP ! Si tu n'y es pas déjà été, cours t'amuser au Flood ! Des tas de jeux amusants et d'autres sujets de discussions sympathiques t'y attendent. Si tu dois déjà partir pour un temps indéfinis - car oui, c'est possible - poste dans les absences par respect de tes partenaires rp. Reviens-nous vite !

BON JEU !

©Didi Farl - Never Utopia


Prières de ne pas envoyer de MPs aux comptes PNJ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Lucien de Lattre de Tassigny

Revenir en haut Aller en bas
 

Lucien de Lattre de Tassigny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» retour de De Lattre
» Sezi imèb mafyozo:Jan Nesly Lucien ex chèf PNH e Oriel Jan ex chèf sekirite JBA
» Jean Nesly Lucien ansyen baron lavalas ap monte yon kalvè pa do
» Qu'est devenu Lucien ?
» FRANK MARGERIN et la bande à LUCIEN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Book of Fables :: Archives :: Witching Well :: Vieilles Armistices-